Panne d’électricité au Venezuela: la Chine propose son aide

13 mars 2019 Mis à jour: 13 mars 2019

La Chine a proposé mercredi au Venezuela de lui apporter son aide face à la gigantesque panne de courant qui paralyse depuis cinq jours le pays sud-américain, confronté à de graves difficultés sanitaires et alimentaires.

Pékin « espère que le Venezuela pourra rapidement identifier la cause de cet accident, et rétablir le courant et l’ordre social à leurs niveaux normaux« , a affirmé Lu Kang, porte-parole de la diplomatie chinoise, lors d’une conférence de presse régulière. La Chine, alliée économique et diplomatique de Caracas, « est prête à proposer son assistance et un soutien technique pour redémarrer le système électrique » du pays, a-t-il insisté.

Le président Nicolas Maduro a imputé cette panne géante à des « attaques » fomentées par les Etats-Unis, et annoncé la création d’une « commission d’enquête présidentielle » pour laquelle il entend solliciter « l’aide de l’ONU, de la Chine, de la Russie, de l’Iran, de Cuba, pays qui ont une grande expérience des cyber-attaques ».

La Chine est « très inquiète » des informations faisant état de cyber-attaques, a martelé Lu Kang mercredi, tout en se refusant à mentionner explicitement les Etats-Unis. « Cela ne peut être clarifié, j’en ai peur, que par le pays accusé par le président Maduro », a-t-il cependant souligné.

Le Venezuela est à l’arrêt depuis vendredi matin. Malgré le retour progressif du courant dans plusieurs quartiers de Caracas, la situation reste chaotique pour la population, pour qui se procurer de l’eau et de la nourriture à un prix abordable est devenu une gageure.

Réfutant l’hypothèse d’une attaque informatique, Juan Guaido, le chef de l’opposition qui s’est proclamé président par intérim le 23 janvier, a de son côté dénoncé la « négligence » et la « corruption » qui auraient pénalisé l’entretien des infrastructures et provoquer la panne.

D.C avec AFP

RECOMMANDÉ