Ces parents apprennent à leurs enfants nettoyer l’environnement en les emmenant ramasser les déchets les jours sans classes

Par Daksha Devnani
11 juillet 2020
Mis à jour: 11 juillet 2020

Afin d’apprendre à leurs enfants la responsabilité et l’importance de veiller à l’environnement, un couple du Royaume-Uni emmène ses enfants avec eux pour ramasser les déchets des autres.

Simone et Mark Roberts, des parents de Birmingham, se promènent chaque semaine dans les rues de leur quartier avec leurs enfants tous vêtus de gilets à haute visibilité, armés de bâtons de ramassage de déchets et de sacs poubelles à la main.

La famille Roberts apprend à ses enfants à garder leur environnement propre. (Caters News)

« Nous avons de toute façon toujours été conscients », a déclaré Simone, une mère au foyer, à Caters News. « Nous ne jetons pas nos déchets par terre, mais comme nous avons remarqué que notre région est tristement célèbre pour ses déchets, nous avons senti que nous devions faire quelque chose. » Il y a deux ans, les parents ont donc décidé d’introduire l’activité de ramassage des déchets pour leurs enfants : Rosci, 7 ans, Taurel, 6 ans, Kenzi, 4 ans, et Nile, 2 ans.

Après avoir constaté de visu à quel point les enfants aimaient cette tâche, Mark et Simone ont décidé d’en faire une activité hebdomadaire où ils se rendent dans différents endroits des alentours pour ramasser les déchets.

Afin de rendre la tâche plus agréable, les parents ont trouvé des moyens intéressants de maintenir l’engagement de leurs enfants, ce qui leur permet de leur inculquer le concept de redonner à la communauté.

L’une de ces approches, selon Mark, consiste à transformer le ramassage des déchets en un jeu où les enfants sont mis au défi de savoir « combien de déchets ils peuvent ramasser ou qui va trouver le plus gros déchet ».

« Les enfants sont naturellement compétitifs, pour eux c’est un jeu, ils aiment courir partout à la recherche de déchets et ils savent que c’est bon pour l’environnement », a déclaré Mark, un photographe et vidéographe professionnel. « C’est aussi notre façon de leur apprendre à être responsables et à s’occuper de leur communauté. »

([G-D] Taurel, 6 ans, Kenzi, 4 ans, Rosci, aide au ramassage des ordures) (Caters News)
Mark pense que si ses enfants peuvent apprendre que le simple fait de ramasser de petits morceaux de déchets peut aider la communauté dans son ensemble, cela peut inspirer d’autres personnes à suivre leur exemple en faisant la même chose, et ainsi ils seront en train de « changer le monde ».

Simone partage elle aussi le même sentiment que son mari et reconnaît que le fait d’impliquer les enfants dans ce projet leur permet non seulement d’apprendre à redonner à l’environnement, mais aussi que de petits changements comme ceux-ci peuvent faire une énorme différence dans le monde qui les entoure.

La famille Roberts préfère se promener dans le quartier pendant les périodes de pointe, notamment lorsque les magasins sont ouverts ou lorsque les enfants sortent de l’école, afin que davantage de personnes puissent être témoins de ce qu’ils font et probablement être inspirés à suivre leur exemple.

L’impact positif de la propreté de l’environnement se reflète clairement chez les enfants de Simone et Mark. Simone a révélé que ses enfants apprennent à ne pas jeter de déchets, et que si c’est accidentel, ils les ramassent immédiatement et les jettent à la poubelle. Cependant, s’il n’y a pas de poubelle à proximité, les enfants s’assurent de donner les déchets à leurs parents.

([de gauche à droite] Rosci et Kenzi) (Caters News)
« Ils ont commencé à remarquer les déchets qui traînent sur le sol, chaque fois que nous faisions une promenade à vélo, alors nous avons pensé que ce serait une bonne idée de les initier au ramassage des déchets », explique Simone.

« Nous avons également intégré les sorties à vélo, c’est pourquoi nous l’appelons ‘cyclisme et ramassage’ – nous équilibrions le cyclisme et le ramassage des déchets en même temps », ajoute Simone.

Avec cette approche, ils ont estimé que leurs enfants pourraient prendre plus de plaisir à ramasser les déchets et que cela ne deviendrait pas une corvée, ce qui pourrait être ennuyeux pour eux.

En outre, les parents font comprendre à leurs enfants que les gens qui jettent leurs déchets ne sont pas « des gens horribles » ou des gens qui veulent que d’autres personnes fassent plus de travail pour eux ; c’est plutôt parce qu’ils ne sont pas conscients des dommages que cela peut causer à l’environnement.

« Si nous sensibilisons les adultes, ils éduqueront aussi leurs enfants », a déclaré Mme Simone.

Simone et Mark Roberts ramassent des déchets avec leurs enfants. (Caters News)

Cependant, le couple a révélé que certains parents trouvent que c’est une « activité étrange » et que ce n’est pas la responsabilité des enfants de ramasser les déchets des autres et estiment qu’il suffit d’encourager leurs enfants à garder l’environnement propre et à ne pas jeter de déchets.

De leur côté, d’autres parents soutiennent activement la famille Roberts et sont curieux de savoir où elle a acheté son matériel de nettoyage et s’ils peuvent participer à l’activité pendant les vacances scolaires.

Indépendamment de l’avis partagé de la communauté, cette famille ne va pas cesser de se déplacer et de ramasser les déchets des autres de sitôt, car leurs enfants apprécient vraiment l’activité.

Leur plan pour l’avenir est d’établir des « tournées de ramasseurs de déchets », où ils pourront visiter les écoles et enseigner aux gens davantage de moyens de garder l’environnement propre.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ