Les parents de Mélanie Lemée témoignent: «Avec la haine, on n’avance pas»

Par Nathalie Dieul
14 juillet 2020
Mis à jour: 14 juillet 2020

Les parents de Mélanie Lemée, cette jeune gendarme de 25 ans tuée dans l’exercice de ses fonctions le 4 juillet dernier par un chauffard multirécidiviste, se sont exprimés sur leur volonté de ne pas se venger ni avoir de haine envers le suspect.

Même s’il est en colère, Christian Lemée, le père de la jeune gendarme, assure au micro d’Europe 1 que « la colère ne signifie pas pour nous la vengeance ».

Le père, éprouvé par le deuil, insiste également sur l’inutilité d’avoir de la haine, précisant que ceux qui la profèrent se trompent. « Nous portons des valeurs du vivre-ensemble, et la haine ou les messages de haine n’ont pas de place dans le vivre-ensemble », explique-t-il. « Avec la haine, on n’avance pas. Elle ne permet pas aux individus de s’épanouir. »

De son côté, la mère de la gendarme précise que, ne connaissant pas le passé de « ce gars-là » , elle n’a « pas de jugement à porter sur lui, tout du moins pas dans l’immédiat ».

La volonté de ne pas se venger reste pour les parents de Mélanie Lemée le meilleur moyen de rester en accord avec les valeurs et les engagements de la jeune femme qui « mettait toutes ses forces, toute sa conviction, à pouvoir apporter son aide dans ses fonctions de gendarme. »

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

[/epoch_social_embed]

RECOMMANDÉ