Paris : 148 personnes interpellées après la défaite du PSG en finale de la ligue des champions

Par Epoch Times avec AFP
24 août 2020
Mis à jour: 24 août 2020

Pour maîtriser d’éventuels débordements à Paris, 3 000 policiers, gendarmes et militaires et 300 pompiers avaient été déployés.

Les forces de l’ordre ont interpellé dans la nuit de dimanche à lundi 24 août 148 personnes « notamment pour dégradations, violences ou jets de projectiles » pendant et après la finale de la Ligue des Champions, a annoncé lundi matin sur Twitter la Préfecture de police.

Voitures incendiées, magasins vandalisés

Des heurts ont opposé les forces de l’ordre et des groupes de jeunes  autour du Parc des Princes et de l’avenue des Champs-Élysées où des voitures ont été incendiées et des vitrines de magasins cassées.

Tirs de mortiers, jets de bouteilles en verre

Les échauffourées ont duré plusieurs heures : des groupes de jeunes très mobiles s’en sont pris aux forces de l’ordre sur lesquelles ils ont jeté bouteilles de verre ou tiré des mortiers de feu d’artifice, a constaté une journaliste de l’agence France presse (AFP). Les forces de l’ordre ont répliqué par des tirs de gaz lacrymogène ou de lanceurs de balles de défense (LBD).

 

« Débordements inadmissibles »

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin avait évoqué dimanche soir sur Twitter des « débordements inadmissibles » avant de remercier plus tard dans la soirée les forces de l’ordre qui ont procédé à des interpellations de « petits groupes violents, fauteurs de troubles ».

404 verbalisations pour non port du masque

Il y a par ailleurs eu « 404 verbalisations pour non port du masque sur secteur de port obligatoire », a ajouté la Préfecture. Un bar a notamment été évacué et fermé près des Champs-Élysées.

Le PSG s’incline

Le PSG s’est incliné dimanche 1 à 0 face au Bayern de Munich dimanche soir à Lisbonne pour sa première participation à la finale de la Ligue des champions.

 

Le saviez-vous ? 
Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ