Paris : déguisé en femme musulmane, il ouvre le feu en pleine rue à plusieurs reprises

Par Séraphin Parmentier
19 septembre 2020
Mis à jour: 19 septembre 2020

Un homme vêtu d’une longue tunique et ayant dissimulé son visage derrière un voile islamique a tiré plusieurs coups de feu sur un individu. Une scène qui s’est déroulée devant des badauds et des commerçants littéralement pétrifiés.

Les faits ont eu lieu dans la soirée du vendredi 18 septembre sur la place Lachambeaudie, dans le XIIe arrondissement de Paris.

Aux alentours de 22 h, un tireur qui, selon plusieurs témoignages, était vêtu d’un voile islamique et d’une tunique ample, a traversé la place au pas de course en brandissant une arme de poing, rapportent les journalistes du Parisien.

Il a brusquement ouvert le feu, tirant plusieurs fois dans des directions diverses. L’une des balles s’est fichée dans le rideau de fer d’un bar-tabac qui venait tout juste d’être baissé.

D’après le quotidien régional, d’autres commerces de bouche de la place Lachambeaudie étaient encore ouverts au moment des faits et des clients étaient attablés en terrasse. Par chance, la fusillade n’a fait aucun blessé.

« Il y avait une dizaine de personnes en terrasse quand les détonations ont commencé. Au moins cinq ou six. Tout le monde a couru dans tous les sens. C’était la panique », a expliqué la gérante du café Le Dijon dans les colonnes du Parisien.

Le tireur avait une cible précise

Selon les bandes des caméras de vidéosurveillance exploitées par les forces de l’ordre, le tireur avait une cible précise lorsqu’il a ouvert le feu. L’homme qu’il visait a toutefois réussi à s’enfuir sans être touché. Il n’aurait cependant pas pris contact avec les policiers après la tentative d’homicide dont il a été victime.

Le tireur a réussi à quitter les lieux sur un deux-roues piloté par un complice qui attendait qu’il achève sa sinistre besogne. Trois douilles de calibre 9mm ont été retrouvées sur la place où la fusillade a eu lieu.

Une enquête a été ouverte et le 2e district de police judiciaire a été saisi.

D’après Le Parisien – qui rappelle qu’un homme a été blessé par balles par deux tireurs circulant à scooter le 14 septembre rue du Faubourg du Temple, une voie qui traverse les Xe et XIe arrondissements – l’hypothèse d’un règlement de comptes serait privilégiée par les enquêteurs.

FOCUS SUR LA CHINE – La fille du premier ministre canadien surveillée par la Chine

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ