Paris: des militants royalistes procèdent au nettoyage d’une statue de Jeanne d’Arc après un acte de vandalisme

Par Emmanuelle Bourdy
23 mai 2020
Mis à jour: 23 mai 2020

L’acte de vandalisme dont a fait l’objet la statue de Jeanne d’Arc, dans le cinquième arrondissement de Paris, est passé sous silence. Des jeunes Parisiens, appartenant au mouvement politique Action française (AF), ont procédé à son nettoyage, sous l’œil reconnaissant des habitants du quartier.

Située sur le boulevard Saint-Marcel à Paris, la statue de Jeanne d’Arc a subi des dégradations il y a quelques jours, relate Valeurs actuelles. Aucun autre journal n’a d’ailleurs relaté ce fait. La statue a été recouverte de graffitis déshonorants. Sur le socle du monument érigé en hommage à celle qui délivra la France de l’occupation anglaise au XVe siècle, on pouvait notamment lire l’insulte « pucele (sic) de merde ». Cette insulte fait référence à celle qui était surnommée la « pucelle d’Orléans ».

Devant le silence de la mairie de Paris, qui n’a pas procédé au nettoyage de ces insultes envers l’héroïne française, des jeunes militants de l’AF se sont retroussés les manches pour redonner une apparence digne à l’œuvre du sculpteur Emile-François Chatrousse. Des internautes se sont d’ailleurs indignés de l’indifférence de madame la maire. Le journaliste Jonathan Moadab a notamment écrit sur le ton de la raillerie : « Comment se fait-ce que l’AF se soit chargée de la nettoyer, Anne Hidalgo avait piscine ? »

Sur les réseaux sociaux, les jeunes Parisiens du mouvement royaliste AF ont posté des photos du nettoyage du socle de la statue de celle qui est morte sur le bûcher le 30 mai 1431 à Rouen. On peut lire sur leur compte Twitter : « L’action des militants royalistes a été très bien accueillie par les habitants du quartier, qui les ont félicités pour leur action. »

« La France est à nous, la France est à Jeanne d’Arc », est-il encore indiqué sur le compte de l’AF.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques, car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

RECOMMANDÉ