Paris : deux bandes rivales s’affrontent dans un parc d’enfants à coups de mortiers d’artifices

Par Léonard Plantain
16 septembre 2020
Mis à jour: 16 septembre 2020

Ce dimanche 13 septembre à Paris, dans le 19e arrondissement, deux bandes rivales se sont affronté dans un square d’enfants, à coups de mortiers d’artifices.

Selon un père de famille présent sur place : « Ils étaient une dizaine d’ados, entre 15 ans et 18 ans, à se courser dans les rues avec leurs pistolets, puis, ils ont terminé dans le square, sans penser une seule minute aux petits qui s’y trouvaient », dénonce-t-il, d’après La Voix du Nord.

Ce jour-là, comme beaucoup d’autres riverains de la cité Rèbeval, ce père de famille a été bouleversé de voir autant de jeunes débarquer et s’affronter ainsi dans le parc pour enfants.

Selon la préfecture de police, « il s’agirait d’une rixe. Il n’y a pas eu de blessés ni d’interpellations, mais le commissariat a ouvert une enquête », rapporte Le Parisien. L’incident a eu lieu vers 19 heures. Une vidéo, filmée par une habitante de la rue Rèbeval, a également été diffusée sur les réseaux sociaux :

« Tout le monde était terrorisé parce que les feux leur arrivaient dessus », a déclaré une femme témoin de l’incident, à BFMTV. Au final, le quartier est redevenu calme et personne n’a pu être interpellé. Le secteur a cependant été placé sous surveillance, et les vidéos prises par les caméras de vidéosurveillance sont en cours d’examen.

Plusieurs élus locaux et syndicats de police ont également saisi le ministre de l’Intérieur et réclament un durcissement de la réglementation et des sanctions pénales. Notamment car ces pistolets d’artifice sont faciles à se trouver sur Internet ou en Belgique.

Depuis, une enquête a été ouverte et les forces de l’ordre du secteur ont pour ordre « de surveiller et d’arrêter toute personne en possession d’artifices », a précisé une source policière.

Aussi, lors de l’incident, les employés d’une pharmacie située à quelques centaines de mètres du square ont confié avoir accueilli « plusieurs personnes venant se réfugier des tirs de feux d’artifice », relate Le Figaro« Ça s’est propagé dans toute la rue, tout était enfumé. Sans compter le bruit des détonations », a rapporté un autre employé, en précisant que cet incident a provoqué la colère et la peur chez les habitants du quartier.

FOCUS SUR LA CHINE – Comment la Chine manipule l’opinion publique



Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ