Paris : il fait une chute de 10 mètres de haut à scooter en voulant échapper à la police

Par Emmanuelle Bourdy
22 avril 2021
Mis à jour: 22 avril 2021

En voulant échapper à un contrôle de police, un jeune homme sur un scooter s’enfuit et fait une chute de 10 mètres dimanche dernier. Il a été transporté en état d’urgence absolue à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière de Paris. Son pronostic vital était engagé. Les faits se sont produits ce dimanche au petit matin.

Aux environs de 5 heures du matin dimanche dernier, sur le boulevard périphérique intérieur à hauteur de la porte du Pré-Saint-Gervais (XIXe arrondissement de Paris), les policiers de la brigade anticriminalité de nuit (BAC 75N) ont voulu arrêter un homme sur un scooter. Ce dernier circulait sur la voie de gauche malgré le peu de véhicules sur le boulevard, ainsi que le relate Actu17. De plus, il a doublé la voiture de police. Comme il ne respectait pas la limitation de vitesse, les policiers l’ont sommé de s’arrêter mais l’homme a refusé d’obtempérer.

Le motard a ensuite pris la bretelle d’accès menant à l’autoroute A3. Il roulait excessivement vite et à un moment donné, le fuyard a dépassé un petit camion frigorifique. Après quoi, il a perdu le contrôle de son scooter, est passé par-dessus la barrière de sécurité et le parapet, puis a terminé sa course environ dix mètres en contrebas.

Les policiers lui ont prodigué les premiers secours. L’homme, âgé de 23 ans, a été emmené à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, dans le XIIIe arrondissement de Paris. Il était en état d’urgence absolue, gravement touché aux jambes et à la tête, ayant perdu son casque dans l’accident. Lundi 19 avril, son pronostic vital était encore engagé.

Selon les informations d’Actu17, l’individu se trouvait vraisemblablement sous l’emprise de l’alcool la nuit de l’accident. De plus, il ne possédait pas de permis de conduire, bien que son scooter, de type Yamaha XMax, soit un 125 cm³. Une enquête, confiée au Service de traitement judiciaire des accidents (STJA) de la Direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC), a été ouverte.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ