Paris : des salons de coiffure fermés pour non-respect des règles sanitaires

Par Léonard Plantain
16 mai 2020
Mis à jour: 16 mai 2020

Jeudi 14 mai, dans le 10e arrondissement de Paris, le préfet de police a dû fermer sept salons de coiffure pour non-respect des règles sanitaires.

Les règles d’hygiène n’étant pas suffisantes pour éviter la propagation du coronavirus, le préfet de police Didier Lallement a ordonné jeudi la fermeture administrative de sept salons de coiffure situés dans le 10e arrondissement de Paris.

Dans un communiqué de la préfecture, relaté par France Bleu, celle-ci précise que les gérants avaient déjà été avertis à plusieurs reprises et mis en demeure, mais rien n’avait été rectifié : « Ils généraient, par leur mode de fonctionnement, des situations susceptibles de favoriser la propagation du covid-19. »

La préfecture a également expliqué que les sept salons de coiffure devront garder leur rideau baissé jusqu’au 10 juillet inclus, date de la fin de l’état d’urgence sanitaire.

Depuis leur réouverture le 11 mai, les coiffeurs doivent mettre en place une série de mesures, comme le port du masque obligatoire, favoriser la prise de rendez-vous, créer un sens de circulation pour éviter aux clients de se croiser ou encore supprimer les magazines mis à disposition dans les salons, cela pour éviter que le virus ne s’y dépose et circule de main en main.

CORONAVIRUS : CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques, car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

RECOMMANDÉ