Le parquet de Paris classe sans suite 16.200 plaintes liées au Covid-19

Par Léonard Plantain
15 septembre 2021
Mis à jour: 15 septembre 2021

Depuis le mois de mars, le parquet de Paris a classé 16 200 plaintes qui visaient à dénoncer les effets secondaires liés au vaccin contre le coronavirus et au port du masque pour les enfants.

On peut dire que le parquet de Paris n’a pas cédé à la pression. En effet, ce dernier vient de classer 9 600 plaintes dénonçant les effets secondaires des vaccins anti-Covid et arguant des chefs de tromperie aggravée, de mise en danger de la vie d’autrui, d’abus de faiblesse et d’extorsion aggravée, a rapporté Le Figaro.

Au 31 mars dernier, le parquet de Paris avait déjà classé 6 600 plaintes qui dénonçaient les effets secondaires du masque pour les enfants, avec des qualifications de violences sur mineurs, tromperie et non-assistance à personne en danger. Soit au total 16 200 plaintes classées sans suite liées au Covid-19.

L’ensemble de ces plaintes, qui ont congestionné le Pôle de santé publique du tribunal judiciaire de Paris, sont devenues un classique depuis le début de la crise sanitaire du Covid-19. Au départ, tout avait commencé avec les 300 plaintes suscitées par le site « Plaintes anti-Covid.fr ». Depuis, jusqu’à aujourd’hui, le parquet de Paris a reçu 18 390 plaintes, dont 18 200 types et 150 individuelles.

À noter que sur la totalité, seulement 4 informations judiciaires ont été ouvertes.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ