Le parti républicain du Nevada annonce « au moins 3062 cas de fraude électorale »

Par Isabel van Brugen
6 novembre 2020
Mis à jour: 10 novembre 2020

Le parti républicain du Nevada a annoncé que ses avocats ont envoyé au procureur général William Barr une saisine pénale alléguant au moins 3 062 cas de fraude électorale dans l’État.

« Nous nous attendons à ce que ce nombre augmente considérablement », a écrit le GOP (Grand Old Party est le surnom du parti républicain ) du Nevada sur Twitter jeudi soir. « On a identifié des milliers d’individus qui apparemment ont violé la loi en votant après avoir quitté le NV (Nevada). »

Cette saisine fait suite à l’annonce faite par la campagne de réélection du président Donald Trump, qui avait averti qu’elle engageait des poursuites dans des États clés pour des milliers de bulletins de vote qui, selon la campagne, avaient été déposés par des électeurs qui ne vivent plus dans l’État.

Selon une lettre obtenue par CBS News, les avocats du parti ont envoyé à M. Barr plus de 60 pages de dossiers d’électeurs qui, selon eux, ont été croisés avec la base de données nationale sur les changements d’adresse.

« Nous vous écrivons pour attirer votre attention sur la fraude électorale criminelle dans l’État du Nevada lors des élections générales de 2020. Plus précisément, nous avons initialement identifié 3 062 personnes qui semblent avoir déposé des bulletins de vote par correspondance de manière irrégulière lors de l’élection », ont écrit les avocats, qui prévoient que la liste finale des bulletins frauduleux « augmentera considérablement. »

La lettre indique également qu’un courrier séparé exposant les conclusions a été envoyé à Joseph Gloria, le greffier du comté de Clark.

« La fraude électorale est un crime fédéral grave, qui touche au cœur de la démocratie représentative », ont-ils ajouté. « Nous comprenons qu’il s’agit d’allégations sérieuses et nous ne les faisons pas à la légère. »

Le ministère de la justice et le comté de Clark n’ont pas répondu immédiatement aux demandes de commentaires d’Epoch Times.

Le ministère de la Justice a déclaré à Fox News qu’il avait reçu la saisine pénale du parti et que les avocats suivraient la pratique habituelle d’enquête.

À la suite de la nouvelle de la saisine pénale, l’Union américaine des libertés civiles (ACLU) du Nevada a fait valoir sur Twitter jeudi que les électeurs de l’État ne perdent pas leur droit de vote lorsqu’ils quittent temporairement leur domicile.

« L’ACLU du Nevada veille à ce que cette élection reste équitable et nous sommes prêts à nous battre si des cas graves sont déposés », a dit l’avocat Nikki Levy dans une déclaration.

Le Parti républicain du Nevada a partagé une image dans un tweet séparé, affirmant que 4 bulletins de vote par correspondance ont été déposés dans le comté de Washoe par des personnes de moins de 18 ans – trois enregistrés sans affiliation à un parti et un enregistré comme démocrate.

« Des bulletins de vote NEVADA pour les enfants ? 4 votes par correspondance exprimés dans le comté de Washoe par des personnes de moins de 18 ans ! 1 Dem & 3 NP », a écrit le Parti républicain du Nevada. « Le père d’un jeune de 17 ans qui s’est inscrit et a reçu un bulletin de vote a heureusement contacté le comté au sujet de son inéligibilité… La Gauche radicale rêve d’abaisser l’âge du vote mais… ils ne peuvent pas légalement voter ! »

Epoch Times a contacté un porte-parole du comté de Washoe pour un commentaire.

Plus tôt dans la journée, le président de la campagne Trump du Nevada, Adam Laxalt, a déclaré qu’il y avait « des exemples de bulletins postés dans cette vallée […] dans des poubelles […] des gens recevant jusqu’à 18 bulletins » par la Poste, disant que c’est une preuve d’irrégularité de la part des électeurs.

« Nous n’avons toujours pas pu observer ces signatures ni examiner de manière significative les bulletins postés parmi les centaines de milliers de bulletins déposés », a déclaré Laxalt, l’ancien procureur général du Nevada, lors de la conférence de presse.

Richard Grenell, l’ancien directeur intérimaire du renseignement national du président Trump, a déclaré à la conférence : « Si vous n’avez pas été dans l’État pendant 30 jours, il est illégal de voter […] nous intentons ce procès pour protéger les électeurs légaux. »

Tôt vendredi matin, Trump était derrière l’ancien vice-président Joe Biden au Nevada d’environ 11 400 voix, dont 84 % ont été comptabilisées.

Joseph Gloria, directeur du registre du comté de Clark, a déclaré lors d’une conférence de presse que l’État n’achèvera pas le traitement de tous ses bulletins de vote avant jeudi prochain, le 12 novembre.

FOCUS SUR LA CHINE – Une crise immobilière fait scandale en Chine

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Faire un don à Epoch Times

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ