Rassemblement contre le pass sanitaire à la bibliothèque de Romainville : « En tant que bibliothécaires, on doit garantir l’accès au savoir et à la culture à tous »

Par Epoch Times avec AFP
14 octobre 2021
Mis à jour: 14 octobre 2021

Quelques dizaines d’agents de bibliothèques de communes situées au nord-est de Paris se sont rassemblés mercredi 13 octobre à Romainville en Seine-Saint-Denis devant le siège de l’intercommunalité pour demander la fin du contrôle des pass sanitaires à l’entrée des bibliothèques.

Depuis la fin du mois de juillet, le pass sanitaire est obligatoire à l’entrée de la plupart des lieux culturels, ce qui a suscité la colère du personnel de nombreux établissements, notamment dans les bibliothèques.

« En tant que bibliothécaires, on doit garantir l’accès au savoir et à la culture à tous », a fait valoir Nazim Bakouri. Le contrôle des pass par les agents les met « en porte-à-faux » par rapport à cette exigence, juge ce représentant du Snuter-FSU, qui a appelé à la mobilisation aux côtés de la CGT d’Est Ensemble, regroupant neuf communes situées au nord-est et à l’est de Paris, et des sections territoriales de la CGT à Bobigny et Bagnolet.

« J’ai choisi ce métier parce qu’il avait un rôle social d’accueillir tout le monde, de proposer la culture à tout le monde, et là on ne peut plus le faire », confie Olympe, directrice (non syndiquée) d’une bibliothèque à Bondy.

Une « impasse culturelle »

À quelques mètres de pancartes dénonçant l’« impasse culturelle » ou scandant le slogan « discriminer n’est pas mon métier », certains manifestants ont également souligné les exemptions de contrôle dont bénéficient les bibliothèques universitaires ou la Bibliothèque publique d’information.

C’est justement en se fondant sur l’exemption accordée aux étudiants que les agents des bibliothèques d’Est Ensemble et l’intercommunalité sont convenus fin septembre de ne pas contrôler les mineurs, puisqu’eux aussi sont susceptible de venir en bibliothèque pour un travail de recherche dans le cadre scolaire.

Désormais, les agents mobilisés espèrent obtenir une exemption générale. Initialement favorable au pass sanitaire, Yannis, bibliothécaire à Montreuil, juge que « ça a bien marché cet été, mais c’est important que ça ne se prolonge pas éternellement »« Aujourd’hui, on a un taux de vaccination assez élevé et le rôle des bibliothèques c’est d’accueillir tout le monde », poursuit-il, alors que le Conseil des ministres a prolongé mercredi jusqu’au 31 juillet 2022 le recours possible au pass sanitaire.

 

 


Rejoignez Epoch Times sur Télégram
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ