Pass sanitaire : Emmanuel Macron n’exclut pas une extension au-delà du 15 novembre

Par Epoch Times avec AFP
3 septembre 2021
Mis à jour: 3 septembre 2021

Le Président Emmanuel Macron n’a pas exclu jeudi à Marseille une extension de l’obligation du pass sanitaire au-delà du 15 novembre dans les territoires sous forte pression de l’épidémie de Covid-19, causée par le virus du PCC.

« Il est trop tôt pour le dire » mais « il est vraisemblable que les situations épidémiques, en particulier en Outre-mer, restent quand même très tendues après la mi-novembre. C’est un débat qui se nouera au sein du gouvernement et au Parlement », a indiqué le chef de l’État lors d’un point de presse après la visite d’une école à Marseille.

L’extension est-elle déjà prévue ?

Le 26 août dernier, le ministre de la Santé Olivier Véran a également évoqué cette éventualité lors d’une conférence de presse. « Ce passe ne peut être prolongé au-delà du 15 novembre, sans quoi il nous faudrait un nouveau texte de loi, qui serait à nouveau débattu au Parlement », rajoutant : « Je ne dis pas que ça ne peut pas arriver, ça pourrait arriver si le Covid ne disparaissait pas de nos vies dans les trois prochains mois ».

Obligatoire depuis le 21 juillet dans les lieux (culture, loisirs, sports, salons…) accueillant plus de 50 personnes, le passe sanitaire a été étendu le 9 août à l’accès aux hôpitaux sauf urgences, aux bars et restaurants, aux grands centres commerciaux sur décision préfectorale et le 30 août aux 1,8 million de salariés au contact du public.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ