Pass sanitaire : une patiente malade du cœur refusée dans une clinique privée

Par Suzanne Durand
31 juillet 2021
Mis à jour: 31 juillet 2021

Partagée plus de mille fois, une vidéo tourne sur les réseaux. Au volant de sa voiture, un homme se présente. Il dit être un ambulancier et explique « tirer la sonnette d’alarme » sur le cas d’une personne qu’il accompagnait dans une clinique privée.

« Je suis ambulancier et aujourd’hui, nous avons déposé une patiente dans une clinique privée pour effectuer un examen du cœur. Petit examen qui lui a été refusé pour seul et unique motif que cette dame n’a pas pu présenter de pass sanitaire ».

Il poursuit : « Donc aujourd’hui, on s’assoit sur le serment d’Hippocrate, on s’assoit aussi sur la liberté d’accès aux soins. C’est inadmissible ! Là on est en train de nous dire que pour seul et unique motif de non présentation de pass sanitaire, on refuse l’accès aux soins, c’est lamentable ! » , déplore-t-il. « Bienvenue en France », conclut l’ambulancier.

Le pass sanitaire obligatoire dès le 1er août

Dès le 1er août, le pass sanitaire sera obligatoire pour les patients qui viennent recevoir des soins. Ces derniers devront présenter un justificatif de schéma vaccinal complet, un test négatif (PCR ou antigénique) de moins de 48 heures ou un certificat de rétablissement du Covid-19.

Par ailleurs, les personnes admises à l’hôpital en urgence en sont dispensées. Selon l’article 1 du projet de loi, le patient qui nécessite d’être soigné en urgence sera bien pris en charge même s’il n’est pas vacciné ou s’il n’a pas fait de test dans les 48 heures précédant son admission.

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ