Passe sanitaire : un camping met en place des bracelets colorés pour différencier les vaccinés des autres

Par Léonard Plantain
23 juillet 2021
Mis à jour: 23 juillet 2021

Bientôt, le passe sanitaire sera bientôt obligatoire dans les restaurants, et probablement aussi pour les piscines et autres structures de loisirs des campings. En prévision, un camping en Dordogne (Nouvelle-Aquitaine) a mis en place des bracelets de couleur pour différencier les vacanciers vaccinés des autres.

Le 12 juillet, lors de son allocution, Emmanuel Macron a étendu le passe sanitaire pour inciter les Français à la vaccination. Un passe qui ne sera pas obligatoire pour accéder aux lieux de vacances comme les campings ou les hôtels (les lieux de vacances n’ont pas l’obligation de demander le passe sanitaire), mais qui le sera pour accéder aux restaurants et aux structures de loisirs comme les piscines et les aires de jeux.

Pour rappel, l’extension du passe sanitaire se fera en deux temps : à partir du 21 juillet, il sera demandé dans les lieux culturels et de loisirs. Et à partir du 1er août, il sera demandé pour les restaurants, les cafés, les centres commerciaux, etc. Une décision qui tombe donc en plein milieu des vacances, et qui risque de créer des tensions, selon les dirigeants de campings, en particulier en Nouvelle-Aquitaine.

En effet, avec 27 millions de nuitées réservées chaque année dans les campings, la Nouvelle-Aquitaine est la première région de France pour l’hôtellerie de plein air. Et entre l’annonce du passe sanitaire obligatoire + les nouvelles restrictions sur le territoire, beaucoup de vacanciers sont mécontents. « Cela aurait été mieux de faire ça avant ou après l’été », s’est agacé l’un d’eux, dans un camping à Saint-Avit-de-Viallard en Dordogne. « On est là pour que nos vacanciers passent de bonnes vacances dans notre camping et la région, pas pour faire la police, je redoute des mécontentements », a également déclaré le directeur du camping, Nicolas Léger.

En conséquence, dans ce camping, la direction a préféré anticiper avec la mise en place de bracelets de couleur pour différencier les vacanciers munis d’un passe sanitaire et les autres. « La vérification est faite une seule fois à l’arrivée des clients, et après nos salariés ont juste à contrôler les bracelets », a expliqué Nicolas Léger à France 3 Régions.

Une anticipation qui pourrait bien être mise en place par de nombreux autres campings, voire d’autres lieux.

Cependant, pour ce qui est des structures comme les restaurants, en plus de prendre les commandes et servir les clients, il faudra bientôt contrôler aussi le passe sanitaire. Une mesure qui va donner du travail supplémentaire au personnel, lequel sera certainement sous pression à l’heure du service. « Cette mesure nous arrive dessus du jour au lendemain, et nous allons devoir nous exécuter… Et c’est la clientèle qui va le ressentir, et pour nous c’est du temps en plus », a déploré Martine Grandjean, chef de rang de l’entrecôte de Mont-de-Marsan, dans les Landes.

Bastien D’Andrea, un autre restaurateur de Mont-de-Marsan, gérant du Divan, craint même que cette mesure fasse fuir les touristes du mois d’août, en particulier les étrangers qui ne seront pas vaccinés. « Les touristes étrangers ne vont pas pouvoir aller au restaurant, au cinéma ou dans les musées, etc. Ils vont annuler ! Et nous, cela fait 7 mois que l’on est à la peine ! » a-t-il dénoncé.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ