Pavillons-sous-Bois : la statue du Général de Gaulle vandalisée ainsi qu’une plaque commémorative de la bataille de Bir-Hakeim

Par Laurent Gey - Epoch Times
14 juin 2020
Mis à jour: 14 juin 2020

Dans la nuit de vendredi à samedi, la statue du Général de Gaulle et une plaque commémorative de la bataille de Bir-Hakeim ont été vandalisées avec de la peinture jaune aux Pavillons-sous-Bois en Seine Saint-Denis.

«C’est honteux, quelle bêtise, quelle médiocrité ! » s’est exprimé Philippe Dallier, sénateur LR, ex-maire des Pavillons-sous-Bois, en colère. Le visage de la statue du Général de Gaulle a été recouvert de peinture jaune tandis qu’un tag a été fait près de la plaque commémorative de la bataille de Bir-Hakeim.

La bataille de Bir-Hakeim est un symbole à de nombreux égards de la Seconde Guerre Mondiale. Du 27 mai au 11 juin 1942, 3 700 soldats français, retranchés à Bir Hakeim dans le désert libyen, résistèrent  à 32 000 soldats allemands et italiens retardant l’offensive du « Renard du désert » vers l’Égypte. Ce succès militaire héroïque a peut-être sauvé l’Égypte avant que les Britanniques ne remportent la bataille-clé d’El Alamein en novembre 1942. Bir Hakeim fut aussi un combat politique gagné pour faire reconnaître la France Libre comme puissance combattante.

« Cette statue et cette plaque sont là depuis 40 ans ou presque. Elles n’ont jamais eu de soucis et c’est précisément ce week-end qu’elles sont maculées de jaune, ce qui là encore, n’est pas un hasard », a déploré le sénateur.

«Je ne sais pas si c’est en lien avec les manifestations en cours dans le pays et le déboulonnage de statues que l’on voit un peu partout dans le monde, ou si c’est simplement le geste d’un imbécile… mais dans tous les cas, ce n’est pas acceptable », s’agace ainsi Katia Coppi, actuelle maire de la ville.

La statue et la plaque, faites de bronze, ont été immédiatement nettoyées car constituées de bronze, elle «peuvent se dégrader rapidement ». La municipalité a déposé plainte contre X.

Le saviez-vous ? 

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

 

 

 

RECOMMANDÉ