16 migrants dont des mineurs découverts dans la remorque d’un camion au Pays-Bas

Par Epoch Times avec AFP
6 novembre 2019
Mis à jour: 7 novembre 2019

4 garçons mineurs, une femme et 11 hommes de nationalités différentes ont été découverts cachés dans dans la remorque d’un camion. Le chauffeur a été arrêté pour trafic d’êtres humains.

Seize migrants, dont quatre mineurs, ont été découverts en vie cachés dans la remorque d’un camion qui s’apprêtait à embarquer sur un ferry vers l’Angleterre depuis une ville des Pays-Bas, a rapporté mercredi la police néerlandaise.

« La maréchaussée royale a découverts 16 étrangers dans un camion à IJmuiden », ville portuaire située sur la côte ouest des Pays-Bas, a-t-elle déclaré dans un communiqué. Le camion transportait des pièces de voiture entre lesquelles les étrangers s’étaient cachés, a-t-elle précisé.

Un trafic d’êtres humains

Le chauffeur du camion, un ressortissant turc de 45 ans, s’est de lui-même présenté auprès des agents de sécurité avant d’embarquer sur le ferry, indiquant avoir entendu des bruits dans sa remorque, a rapporté la maréchaussée. Les forces de l’ordre ont découvert dans le camion 4 garçons mineurs, une femme et 11 hommes, de nationalités différentes.

Une enquête a été ouverte et confiée à la police. Le chauffeur a été arrêté pour trafic d’êtres humains, a indiqué la maréchaussée.

Le 23 octobre, 39 migrants ont été découverts morts dans un camion frigorifique près de Londres, un drame qui a provoqué un tollé international et mis en lumière les voies migratoires clandestines très organisées en Europe. Le conteneur était arrivé par ferry en provenance de Zeebruges, en Belgique.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ