Pays-Bas: un conducteur de bus refuse à une femme portant le niqab de faire le trajet et appelle la police

Par Laurent Gey - Epoch Times
23 août 2019 Mis à jour: 23 août 2019

Le 20 août, à Stein, dans le sud des Pays-Bas, un conducteur de bus a refusé à une femme portant le niqab de continuer son voyage. Le motif est une nouvelle loi votée en juin 2018 qui interdit le port du voile intégral, tel que la burqa ou le niqab, dans les écoles, les hôpitaux, les bâtiments publics et les transports en commun.

Selon le média allemand Frankfurter Allgemeine, le conducteur a appelé la police, car la femme ne descendait pas du bus à Stein, une ville à la frontière belge. Après l’arrivée de la police, la femme au voile islamique est sortie de l’autobus.

Depuis le 1er août, le port du voile intégral est interdit aux Pays-Bas dans les écoles, les hôpitaux, les bâtiments publics et les transports en commun. L’incident de Stein est le premier à se produire après l’entrée en vigueur de la loi, comme le rapporte le « Telegraaf » néerlandais.

Un porte-parole de la ligne de bus « Arriva » a précisé que les conducteurs ne sont autorisés qu’à attirer l’attention sur l’interdiction légale de la dissimulation aux Pays-Bas, mais ne peuvent pas refuser de faire le trajet. Selon la compagnie, il aurait dû lui demander de descendre de l’autobus, mais en refusant de continuer le voyage, il a enfreint les directives – notamment pour ne pas mettre en retard les autres passagers.

Le port du voile reste autorisé dans la rue aux Pays-Bas, contrairement à la législation en vigueur depuis 2010 en France, où la burqa et le niqab sont interdits dans tous les espaces publics.

RECOMMANDÉ