Pêche royale: un esturgeon de 500 ans retrouvé dans le navire échoué d’un roi danois

Par Epoch Times avec AFP
4 septembre 2020
Mis à jour: 4 septembre 2020

Un esturgeon atlantique de deux mètres, une espèce aujourd’hui quasi éteinte, a été retrouvé en mer Baltique, dans le garde-manger d’une épave royale danoise vieille de plus de 500 ans, selon une publication scientifique consultée vendredi.

« Lors de fouilles archéologiques en 2019, un tonneau en bois immergé de l’épave a révélé les restes presque complets et bien conservés d’un esturgeon », explique un article du « Journal de sciences archéologiques », rédigé par des chercheurs de l’Université de Lund (Suède).

Mer semi-fermée avec un faible taux d’oxygène

La découverte, qualifiée d’« unique » par les scientifiques a été rendue possible grâce aux particularités de la mer Baltique, une mer semi-fermée où le taux d’oxygène est faible.

« L’épave est en si bon état à cause de l’étrange environnement de la Baltique. Sa faible salinité (…) n’est pas adaptée aux vers marins, qui se nourrissent de bois  (…). Le fond de la mer est une argile fine, idéale pour la préservation des matières organiques, et les faibles niveaux d’oxygène dissous contribuent encore à la préservation des matières organiques », a expliqué à l’AFP Brendan Foley de l’Université de Lund qui a supervisé les recherches.

Le roi du Danemark, Hans, se rend à l’été 1495 en Suède

Un brin ostentatoire, Hans, le roi du Danemark, se rend à l’été 1495 en Suède sur son plus beau navire, le plus imposant bateau de guerre de la région, dans l’intention de restaurer l’union des trois pays scandinaves sous sa régence.

« Nous interprétons le poisson non pas tant comme un cadeau, mais comme une manifestation de pouvoir », poursuit M. Foley.

« Une interprétation possible, et celle que nous préférons compte tenu de la nature politique de l’ensemble du voyage, est que cela fait partie de l’effort de Hans pour influencer subtilement les nobles suédois à rejoindre l’Union nordique », a-t-il avancé.

Le Gribshunden, brûle à hauteur de Ronneby

Le souverain n’était pas à bord de son plus beau navire, le Gribshunden, quand celui-ci, sa précieuse cargaison et une partie de l’équipage, brûle à hauteur de Ronneby, ville côtière suédoise qui appartient alors au Danemark.

« La perte du navire a dû être un coup terrible pour le prestige de Hans, et aussi affecter matériellement sa force politique et militaire », conclut le chercheur.

Rétablie quelques années plus tard, l’Union nordique est finalement dissoute avec la sécession définitive de la Suède et son conflit armé avec le Danemark.

Le saviez-vous ? 

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

 

FOCUS SUR LA CHINE (4 septembre): une nouvelle alliance contre la Chine ?

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ