Le pédophile britannique reconnu coupable, Richard Huckle, a été tué en prison

Par Zachary Stieber
15 octobre 2019 Mis à jour: 15 octobre 2019

Le pédophile Richard Huckle, qui purgeait une peine d’emprisonnement à perpétuité après avoir avoué avoir agressé sexuellement des enfants aussi jeunes que 6 mois, a été poignardé à mort en prison, selon les dernières informations.

Richard Huckle, 33 ans, a été poignardé avec un couteau de fortune dans sa cellule de la prison de Full Sutton, près de York, Royaume-Uni, le 13 octobre, a rapporté la BBC.

Selon The Sun, Richard Huckle a été retrouvé inconscient dans sa cellule dimanche et un codétenu a été isolé alors que la police se préparait à ouvrir une enquête pour meurtre.

« On dirait que Richard Huckle a été poignardé à mort avec une lame de fortune. L’arme n’a pas encore été trouvée », a déclaré une source dans le journal.

Un porte-parole de l’administration pénitentiaire a confirmé la mort de Richard Huckle à a chaîne de télévision d’information en continu basée à Londres Sky News, mais n’a pas voulu commenter la façon dont il est mort.

Une porte-parole de la police de Humberside a ajouté qu’une enquête a été lancée.

« On nous a appelés peu après 12 h 30 pour nous dire qu’un homme était mort à la prison », a-t-elle dit. « La police de Humberside travaille en étroite collaboration avec l’administration pénitentiaire pour enquêter sur la mort d’un détenu et nous traitons cette mort comme suspecte. »

Richard Huckle a été arrêté en 2014 à l’aéroport de Gatwick en Angleterre après que les autorités australiennes eurent transmis des informations le concernant.

Cette photo montre un quartier où Richard Huckle, agresseur sexuel d’enfants britannique, errait dans les rues de Kuala Lumpur le 3 juin 2016 pour prendre des photos d’enfants d’une communauté indienne majoritairement pauvre, selon des témoins. (Mohd Rasfan/AFP/Getty Images)

Richard Huckle a été accusé d’avoir maltraité jusqu’à 200 enfants lors de ses visites en Malaisie, où il a offert de l’aide humanitaire. Ce photographe indépendant et ancien professeur d’anglais a été condamné à 22 peines d’emprisonnement à perpétuité après avoir plaidé coupable à 71 accusations d’agression sexuelle.

Il a admis avoir maltraité des enfants aussi jeunes que 6 mois et aussi vieux que 12 ans entre 2006 et 2014.

Lors de la détermination de la peine, le juge Peter Rook a déclaré : « Votre comportement offensant s’est ancré dans votre vie de tous les jours. Votre vie tournait autour de vos activités sexuelles avec de jeunes enfants. Vos croyances déformées à l’égard des enfants se sont profondément enracinées en vous. Votre fantasme ne connaît pas de limites. »

Malgré la sévérité apparente des peines, Richard Huckle aurait pu sortir de prison dès le milieu de la cinquantaine parce que chaque peine minimale n’était que de 25 ans, a rapporté The Sun.

Il était connu pour se vanter en ligne des abus sexuels qu’il avait commis, à un moment donné, en parlant aux autres d’une fillette de 3 ans qu’il avait violée.

Richard Huckle a également partagé des photos et des vidéos de lui-même en train de maltraiter des enfants, recevant de l’argent en guise de paiement pour le matériel. Les autorités ont déclaré qu’il a partagé des conseils avec d’autres personnes sur le darknet sur la façon de faire en sorte que les enfants leur fassent confiance.

RECOMMANDÉ