Un père de jumeaux survit à une horrible attaque d’ours dans sa cuisine au Colorado

Par CNN
19 juillet 2020
Mis à jour: 19 juillet 2020

Un homme du Colorado a tout de suite su que quelque chose n’allait pas quand il a entendu du vacarme au petit matin du 10 juillet dans sa maison d’Aspen, où il réside avec ses enfants.

Alerté, je me suis assis sur le bord du lit en me disant : « J’espère vraiment que ce n’est pas un ours », a déclaré Dave Chernosky à CNN. « Je me suis dit que c’en était probablement un, mais j’espérais simplement trouver autre chose en arrivant dans la cuisine. »

Il a dit que le grand ours noir, estimé à environ 180 kg, était debout devant le réfrigérateur quand il est entré dans la pièce. L’animal avait ouvert les tiroirs et les armoires et avait jeté des choses partout à terre.

(Illustration – elena_prosvirova / Shutterstock)

Entre lui et l’ours, seul îlot central de la cuisine qui les séparait assurait une sécurité relative à M. Chernosky, alors que ce dernier haranguait l’ours pour tenter de le faire sortir par le garage.

(Illustration – Andrey_Popov / Shutterstock)

Le plan semblait fonctionner, mais M. Chernosky a dit que l’ours avait eu peur quand il a frappé sur le bouton de l’ouverture automatique du garage, revenant directement à l’intérieur de la maison.

C’est au moment où M. Chernosky a voulu s’assurer que l’ours ne descendait pas les escaliers pour se diriger vers la chambre où dormaient ses jumeaux qu’il est tombé nez à nez avec lui.

« À peine nous étions-nous regardés qu’il m’ assenait un violent coup de patte sur le côté de la tête, me faisant faire un demi-tour complet », a déclaré M. Chernosky. « J’ai littéralement entendu craquer ma tête. Une patte d’ours n’est pas si douce et moelleuse que l’on pourrait le croire. »

M. Chernosky, saignant abondamment en raison de plaies au front et au cou, s’est alors enfui en courant tout en hurlant à l’ours de partir.

Dave Chernosky se remet de coupures au visage et au cou après une rencontre avec un ours qui est entré dans la cuisine de la maison où il réside. (Autorisé par Dave Chernosky)

« Je savais que s’il ne partait pas, j’aurais de gros problèmes », a déclaré M. Chernosky. « Mais heureusement, il s’est arrêté là et il est parti. »

Les responsables des parcs et de la faune du Colorado ont pu retrouver l’ours et l’euthanasier. Ils ont fait des prélèvements de l’ours et dans la maison pour s’assurer qu’il s’agissait du bon animal.

« En se basant sur le fait que les chiens pisteurs ont tout de suite reniflé et suivi directement une piste précise, ainsi que sur la description physique de l’ours par les témoins, nous sommes certains que nous avons capturé l’animal incriminé », a déclaré Matt Yamashita, responsable de la faune sauvage de la région.

« Nous n’aimons jamais avoir à abattre un animal, mais la protection du public est primordiale, alors dès qu’un ours commence à entrer dans les maisons et à être agressif envers les gens, nous nous devons d’y remédier. »

(Illustration – Lyubov_Nazarova / Shutterstock)

Les fonctionnaires ont déclaré qu’il correspondait tout à fait à la description d’un ours qui avait été vu auparavant dans le quartier pendant plusieurs jours. C’est peut-être ce même ours qui a été signalé comme ayant vidé les poubelles du quartier et réussi à échapper à la capture au cours de ces deux dernières années.

On ne sait pas exactement comment l’ours est entré dans la maison, mais le porte-parole de Colorado Parks and Wildlife, Randy Hampton, a déclaré à KMGH, filiale de CNN, que la porte d’entrée étant munie d’une poignée à levier, c’est beaucoup plus facile à ouvrir pour les ours qui savent très bien comment l’actionner.

(Illustration – Nick Fox / Shutterstock)

C’était la première attaque d’ours à Aspen cette année, selon la déclaration. En 2019, les trois attaques d’ours recensées dans la région se sont toutes produites en plein air.

M. Chernosky a déclaré qu’il était heureux d’avoir pu s’en tirer finalement à si bon compte, surtout après que les médecins lui ont dit que les griffes de l’ours avaient manqué de peu son œil et sa carotide.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ