Permis de chasse : une augmentation de 220% en France

Par Suzanne Durand
16 août 2019 Mis à jour: 16 août 2019

En une année, le nombre de permis de chasse est passé de 90 000 à 290 000, soit une augmentation de 220%.

L’an dernier, les chasseurs avaient délaissé le permis national, le trouvant bien plus cher que le permis départemental. La saison dernière, le président Emmanuel Macron avait donné son accord à la baisse du permis national de 400 à 200 euros, ce qui a fait exploser les demandes.

Cette année, un chasseur sur deux a choisi un permis national contre un sur dix l’an dernier. Un chiffre bien au-delà des attentes de la Fédération française de chasse.

Selon L’Express, Thierry Coste, le porte-parole de la Fédération nationale de la chasse, est ravi : « Certains chasseurs vont valider le permis qu’ils n’utilisaient pas les années précédentes, et d’autres qui utilisaient un permis départemental ont pris cette année un permis national ». Il déclare avoir reçu « un peu plus de 600 000 » demandes de permis de chasse.

Les associations de protection de l’environnement se disent déçues par ce chiffre. « C’est très désolant de favoriser la chasse en France, alors que c’est le premier pays d’Europe en termes de temps de chasse, de nombre d’espèces chassées et de chasseurs en activité », regrette au micro d’Europe 1 Allain Bougrain-Dubourg, de la Ligue de Protection des oiseaux. « Au contraire, il faut qu’on arrête de tirer sur des espèces déjà à l’agonie, comme s’y était engagé Emmanuel Macron. Il y a un moment, ça commence à bien faire ».

RECOMMANDÉ