Perpignan : elle inonde les voitures des soignants de bouquets de fleurs

Par Nathalie Dieul
4 novembre 2020
Mis à jour: 4 novembre 2020

Une véritable vague de bouquets de fleurs inonde les pare-brise des voitures des soignants des hôpitaux et cliniques de Perpignan depuis le début de la semaine. En effet, une fleuriste a décidé de faire un geste positif et altruiste plutôt que de jeter ses fleurs à cause de l’interdiction de les vendre.

Lorsqu’elle a appris que toutes ses livraisons étaient refusées ou annulées à la suite de l’annonce qu’elles étaient jugées comme une denrée « non essentielle », Murielle Marcenac, grossiste spécialisée dans les fleurs, a décidé de ne pas se laisser abattre. « Plutôt que de pleurer, je me suis dit qu’il fallait donner le sourire aux gens, surtout en ce moment », a expliqué Murielle Marcenac au HuffPost.

« Ma maman a été malade d’un cancer lors de la première vague et, là, elle est à nouveau atteinte pour cette seconde vague. Je voulais vraiment faire ce geste envers le personnel soignant », a ajouté la femme de 38 ans, en entrevue avec nos collègues de L’Indépendant.

C’est ainsi qu’elle a choisi de commencer par le stationnement de l’hôpital de Perpignan lundi, puis la clinique Saint-Pierre mardi, avant de viser la clinique Catalane et les centres hospitaliers de l’Aude. En effet, elle a beaucoup de bouquets déjà confectionnés ou en cours de production à écouler.

Rien qu’à l’hôpital de Perpignan, ce sont 400 bouquets qui ont été déposés sur les voitures du personnel soignant, selon une publication remerciant Murielle Marcenac sur Facebook.

« Se prendre une vague de fleurs à la sortie du boulot, c’est assez agréable », commente la fleuriste.

FOCUS SUR LA CHINE – Un milliardaire chinois menace le monde par ses actes



Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ