Perpignan: le protoxyde d’azote dorénavant interdit à la vente aux mineurs

Par Léonard Plantain
26 juin 2020
Mis à jour: 26 juin 2020

La vente des cartouches de protoxyde d’azote aux mineurs dans le domaine public est désormais interdite à Perpignan.

À la suite de nombreux cas d’adolescents ayant détourné l’usage des cartouches de protoxyde d’azote à des fins euphorisantes, la ville de Perpignan (Pyrénées-Orientales) a décidé d’en interdire la vente aux mineurs.

Ce gaz se trouve initialement sous forme de douilles utilisées dans les siphons à chantilly, mais en transférant le gaz dans un ballon pour ensuite l’inhaler, ce dernier faisait office de gaz hilarant. Un nouveau « jeu » devenu de plus en plus populaire auprès d’un public souvent jeune. En témoignent les douilles argentées qui pullulent dans les rues de Perpignan, relate L’Indépendant.

Depuis le 14 février dernier, la ville de Perpignan a pris un arrêté pour interdire « l’abandon des cartouches de gaz de protoxyde d’azote sur le domaine public ». Dorénavant, la vente ou l’offre de ces cartouches à des mineurs dans l’espace public sera également interdite.

À noter que toute personne de moins de 18 ans ne pourra pas non plus posséder sur elle ce type de cartouches ou autres récipients sous pression contenant du protoxyde d’azote. Tous types d’utilisations de ce gaz à des fins récréatives sur l’espace public sont dorénavant prohibés pour les mineurs.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ