Quels sont ces petits insectes noirs qui envahissent les jardins de Normandie par milliers?

Par Nathalie Dieul
5 juin 2020
Mis à jour: 5 juin 2020

De minuscules insectes noirs envahissent les jardins de Normandie et font s’interroger les internautes sur les réseaux sociaux quant à leur identité.

Une internaute a utilisé le groupe Facebook Les collines du Perche pour poser la questions aux membres du groupe : « Mais qu’est-ce que c’est que ces petits moucherons par milliers à Bretoncelles ? » rapporte Ouest-France, qui s’est penché sur la question.

« Il y en a partout ! » répond une utilisatrice de Facebook. « Et ça vole de partout », ajoute une autre internaute, qui publie une photo montrant un gros tas d’insectes amoncelés sur sa poubelle.

« Infernal sur le vert, orange, jaune et rose », rapporte une autre femme, tandis qu’un homme ironise : « C’est le déconfinement. »

Alors que certains internautes avancent qu’il s’agit de bêtes d’orage, d’autres, qui disent ne jamais avoir vu ça, assurent que « ce ne sont pas des bêtes d’orage habituelles ».

Méligèthes du colza, petits coléoptères noirs, moucherons d’orage… les hypothèses ne manquent pas parmi les commentaires. Un membre du groupe évoque une invasion près de Montpellier qui ressemble à celle qu’ils vivent, avec le verdict d’un enthomologiste : Phyllaphis fagi, un puceron prédateur du hêtre.

Toutefois, selon François Radigue, membre fondateur de l’Association faune et flore de l’Orne (Affo) contacté par Ouest-France, il s’agirait d’ « altises, des mini-coléoptères qui ne vivent que quelques jours », mais l’invasion « va continuer tout l’été ».

Cette affirmation est quant à elle réfutée sur le groupe Facebook par le Dr Brigitte Frérot, qui a étudié l’écologie comportementale et chimique des insectes à l’Institut national de la recherche agronomique (INRA) pendant 40 ans.

« La multitude de tout petits insectes noirs est constituée de méligèthes », écrit la spécialiste des insectes. « Les altistes sont plus grosses et on les identifie très facilement, car elles sautent. Personnellement, je n’en ai pas vu, bien que les adultes émergent aussi en ce moment. »

Selon la Dr Brigitte Frérot, ces insectes sortent des champs de colza dont ils se nourrissent habituellement parce qu’ils n’ont rien à y consommer actuellement. Cette génération qui vient de sortir ira par la suite coloniser les champs quand ils seront en fleur.

Quant à la question de savoir « combien de temps elles envahiront nos jardins et verres de rosé ? » posée par un membre du groupe, la spécialiste répond prudemment : « Un mois peut-être », avant de conseiller d’en discuter avec son voisin agriculteur.

Comme ces insectes sont très attirés par la couleur jaune en particulier, une internaute partage son astuce :  « Je mets un gilet jaune sur l’herbe, c’est radical. Elles vont dessus et on peut manger tranquillement sur la terrasse ».

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ