Philippe Etchebest estime que fermer à nouveau les restaurants « serait du suicide »

Par Nathalie Dieul
23 septembre 2020
Mis à jour: 23 septembre 2020

Devenu porte-parole des restaurateurs grâce à sa popularité pendant la crise sanitaire, Philippe Etchebest a exprimé ses craintes des conséquences pour le domaine de la restauration qu’aurait une nouvelle fermeture des restaurants, dans un secteur déjà bien éprouvé par un premier confinement.

En voyant que la circulation du coronavirus reprend ces dernières semaines en France, le chef Philippe Etchebest a expliqué au Sept à Huit, sur TF1, à quel point une deuxième fermeture des restaurants serait un véritable « carnage ».

« Ce serait terrible. S’ils le font, ce serait du suicide », assure-t-il, se référant à la possibilité que les pouvoirs publics prennent à nouveau des mesures aussi drastiques que celles du confinement.

Le chef estime que 30% des établissements de restauration fermeront d’ici la fin de l’année et 250 000 emplois seront perdus si rien n’est fait. Il s’inquiète surtout du fait qu’ « on compte quatre suicides de restaurateurs », ajoutant : « J’ai bien peur qu’il y en ait plus ».

Malgré le fait qu’il soit l’un des restaurateurs les plus connus de France, Philippe Etchebest a accumulé 400 000 euros de dettes à cause de la fermeture de son restaurant pendant deux mois et demi.

Le chef a eu l’occasion d’échanger avec Emmanuel Macron en visioconférence, ce qui lui a permis de faire savoir au président ce que vivaient les restaurateurs. « J’avais la boule au ventre et aujourd’hui, il n’y a pas vraiment eu de réponses de l’État. On a été écouté mais pas entendus. Je tiens le choc. Mais jusqu’à quand ? », s’interroge Philippe Etchebest.

FOCUS SUR LA CHINE – Un message caché dans un gâteau de lune

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ