Philippe Etchebest : « Il y a un climat de révolte… Il y aura énormément de restaurants qui vont fermer »

Par Nathalie Dieul
26 novembre 2020
Mis à jour: 26 novembre 2020

Au lendemain de l’annonce du maintien de la fermeture des restaurants jusqu’au 20 janvier prochain, le chef étoilé Philippe Etchebest exprime encore une fois sa colère et son désarroi, au nom de tous les restaurateurs, et tire la sonnette d’alarme.

« Ça va faire 6 mois de fermeture en cumulé. C’est énorme. Pourquoi on est ciblés ? Stigmatisés ? » s’indigne le célèbre cuisinier auprès de nos collègues du Figaro.

« Je ne sais pas si on va tenir jusque-là », ajoute-t-il. « Tout le monde ne se relèvera pas. Il y aura énormément de restaurants qui vont fermer. »

Dans une autre entrevue accordée à la télévision CNews à la même date, le chef adoré des Français parle de « faillite financière » et de « faillite morale ».

« C’est des familles entières qui sont en difficulté, des petits restaurateurs qui travaillent en couple ou avec leurs enfants. Aujourd’hui, c’est des familles qui sont en danger », s’inquiète Philippe Etchebest, qui a lui-même connu le modèle de la restauration familiale avec ses propres parents.

« Ces familles sont en danger. C’est toute une vie de travail qui est perdue », remarque celui qui avait déjà prévu « des dégâts graves » lors d’une entrevue réalisée par France Info le 28 octobre, après l’annonce du second confinement.

Les propos de celui qui s’est fait le porte-parole des restaurateurs depuis le début de la crise ne sont pas sans rappeler le drame qui s’est déroulé récemment dans le Morbihan, où une restauratrice de 36 ans s’est suicidée parce que son resto routier était considéré comme « non essentiel ».

« On rame tout le temps. On fait toujours le dos rond. Certains se noient, on regarde le bateau couler et on ne fait rien », remarque Philippe Etchebest.

« Il y a un climat de révolte qui est en train de monter, je le vois dans les messages que je reçois tous les jours. On n’est pas conditionnés pour manifester, on l’a jamais fait. Mais c’est probable que ça va arriver », conclut le chef étoilé.

FOCUS SUR LA CHINE – Un riche entrepreneur chinois condamné à 20 ans de prison


Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ