Phishing ou hameçonnage : les arnaques vont bon train à quelques semaines des fêtes de fin d’année

Par Emmanuelle Bourdy
11 décembre 2019
Mis à jour: 11 décembre 2019

Le phishing (ou technique d’hameçonnage) est désormais largement répandu. Cette technique est utilisée par les fraudeurs pour obtenir des renseignements personnels afin d’usurper l’identité de la personne et de lui soutirer de l’argent.

En cette période de fêtes, le moment est particulièrement propice aux arnaques.

Il est courant de recevoir des SMS ou des courriels indiquant une somme à régler. Le but d’une telle manœuvre est de vous amener sur un site web frauduleux et de récupérer vos coordonnées bancaires, via des formulaires de paiement.

Les usagers doivent par exemple régler des taxes supplémentaires ou des frais de douane, sans quoi, il ne pourront pas recevoir leur colis.

Il est relativement facile d’être victime de phishing pour deux raisons. La première est que les données personnelles de l’usager sont piratées, permettant donc aux fraudeurs de piéger plus facilement l’usager. La deuxième est que ces faux sites arborent le même dessin graphique ou les mêmes logos que les sites officiels.

Les services des douanes avertissent les usagers des dangers de telles arnaques et précisent que le site «douane.gouv.fr» est faux. Outre les douanes, La Poste mais également des transporteurs tels que UPS, Colissimo, DHL ou FedEx sont utilisés pour appâter le client et les inciter à se rendre sur des sites frauduleux.

Quelques conseils donné aux usagers : ne jamais accéder aux sites web proposés dans les courriels ou les SMS. Par ailleurs, lors d’un achat, un numéros de colis précis est notifié, si tel n’est pas le cas, s’abstenir de se rendre sur le site proposé.

Pour finir, si vous pensez avoir été victime d’une telle arnaque par phishing ou hameçonnage, n’hésitez pas à vous rendre sur  internet-signalement.gouv pour le signaler.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ