La photo de l’éclipse solaire d’un photographe est la réplique parfaite du croquis qu’il a partagé la nuit précédente

Par Louise Bevan
22 juin 2021
Mis à jour: 22 juin 2021

Une nuit avant une éclipse solaire partielle anticipée, Julian Diamond, un photographe de New York a esquissé l’instant qu’il espérait immortaliser. Il a partagé son croquis sur les réseaux sociaux.

Le lendemain, la photo s’est avérée être une réplique parfaite de celui-ci.

(Avec l’aimable autorisation de Julian Diamond Photography)

Ayant trouvé un point d’observation surplombant le lieu de l’éclipse et la tour de surveillance d’incendie de Stissing Mountain à Pine Plains, l’un de ses éléments préférés, le photographe Julian Diamond a cartographié ses attentes dans les moindres détails, jusqu’aux angles.

« J’en prend la responsabilité », a-t-il écrit en publiant son croquis sur Twitter le 9 juin. « Si le ciel est dégagé demain matin mais que ma photo ne ressemble pas à ça, n’hésitez pas à me ridiculiser. »

(Avec l’aimable autorisation de Julian Diamond Photography)

« Les marques de gomme sont là, j’aime être minutieux quand j’efface », a-t-il plaisanté à propos de son « schéma original », ajoutant que de nombreux calculs avaient déjà eu lieu sur des bouts de papier.

Le lendemain, il a partagé des photos de son croquis à côté du plan final dans toute sa gloire. Les internautes ont adoré cette précision étonnante et ont partagé les photos de Julian des dizaines de milliers de fois.

(Avec l’aimable autorisation de Julian Diamond Photography)

Julian, qui est basé dans le comté de Dutchess, s’intéresse à l’astronomie et à la météorologie depuis vraiment longtemps. Il partage son travail sur Instagram et sur son site web, et la photographie céleste est prépondérante dans son portfolio en dehors de la photographie de paysage et de nature.

« J’ai vu plusieurs éclipses solaires partielles dans le passé, et en août 2017, j’ai eu la chance d’en vivre une totale pour la première fois. Cette occasion a vraiment mis les éclipses au premier plan de mes études d’astrophotographie », a-t-il déclaré à PetaPixel.

(Avec l’aimable autorisation de Julian Diamond Photography)

Sa prise de vue de l’éclipse solaire du 9 juin faisait partie d’un projet à long terme visant à marier les événements astronomiques avec les tours de guet historiques des feux de forêt de l’État de New York, et la préparation a commencé au début de 2021. Julian était déterminé à en faire un élément de sa série de tours de guet.

Après près de trois voyages pour trouver l’emplacement, il a trouvé la ligne idéale, « un écart des plus ténu dans les arbres » dans un parc. Photographe connu, Julian s’est vu accorder par les autorités locales un accès en dehors des heures de travail afin de pouvoir prendre sa photo le jour même, mais avec certaines règles de base.

Le 9 juin, Julian est arrivé tôt et a été émerveillé lorsque le soleil a fait son apparition en forme de croissant au-dessus de l’horizon, à l’endroit exact qu’il avait calculé.

(Avec l’aimable autorisation de Julian Diamond Photography)

En jetant un coup d’œil dans le viseur de son appareil photo, Julian a alors vu un groupe d’oiseaux matinaux se poser sur les marches de la tour de pompiers, à un peu plus de trois kilomètres de là. Les capturer dans sa photo finale a ajouté la perspective humaine qu’il souhaitait tant.

Bien que l’événement du 9 juin ait été une éclipse partielle et non totale, M. Diamond maintient que « de nombreuses photos spectaculaires et créatives » ont été prises par des photographes de toute l’Amérique du Nord.

« S’il est vrai que l’éclipse totale est une expérience sans équivalent, les éclipses partielles inspirent toujours l’admiration », affirme-t-il ; ses photos de l’éclipse partielle se sont avéré « beaucoup plus populaires » que ses clichés de l’éclipse solaire totale de 2017.

« Mes mots de sagesse pour la prochaine, alors, sont de ne pas laisser la prochaine éclipse vous filer entre les doigts », a-t-il imploré.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ