Une photo du «chemin de la liberté» d’un Beagle sauvé de l’euthanasie devient virale

Par Louise Bevan
11 janvier 2020 Mis à jour: 12 janvier 2020

Étant donné la rareté des ressources à laquelle ils font trop souvent face, les refuges pour animaux doivent souvent prendre des décisions déchirantes. Les refuges qui n’ont pas les moyens de venir en aide aux animaux sans-abri de leur communauté ont besoin d’aide. Pour un beagle nommé Gregory, l’aide est arrivée en un rien de temps.

Lorsque Joe et Schenley Kirk, de l’organisme de sauvetage d’animaux HOUND Rescue and Sanctuary, en Ohio aux États-Unis, ont vu un beagle de 2 ans, porteur de vers du cœur, sur la liste d’euthanasie du refuge pour chiens du Comté de Franklin [Franklin County Dog Shelter (FCDS)], ils ont su qu’ils devaient intervenir. Ils se sont donc rendus au refuge et ont recueilli Gregory, lui sauvant ainsi la vie.

Le 1er mai 2018, le HOUND a partagé des nouvelles de leur sauvetage sur Facebook. « Gregory est en sécurité », ont-ils déclaré. « Sauvé par le HOUND Rescue et Sanctuary ! Il était sur la liste des chiens à être euthanasiés de la FCDS parce qu’il est atteint du ver du cœur. »

Selon The Dodo, le petit chien avait été trouvé égaré à Obetz, en Ohio, et avait été recueilli par la FCDS le 25 avril 2018. Cependant, en raison du diagnostic de Gregory, le refuge ne pouvait pas fournir au beagle le traitement coûteux dont il avait besoin, et ils ont inscrit Gregory comme chien « de secours seulement ».

Le SDCF a fait appel à l’aide aux refuges locaux et, heureusement, HOUND a répondu positivement. Monter dans la voiture de Joe Kirk, a été pour Gregory le moment où il a commencé à savourer sa liberté. Et c’était deux jours seulement avant la date prévue de son euthanasie.

Se doutant que Gregory avait été laissé longtemps enfermé dans une cage, Joe le laissa s’asseoir sur la banquette arrière, où le gentil chien s’imprégna de son tout nouveau sentiment de sécurité et de réconfort. « Mon mari a pris sa journée de congé pour se rendre au refuge », a expliqué plus tard Schenley au Dodo, « tandis que je suis restée à la maison pour m’occuper des autres chiens secourus ».

« Sur le chemin du retour, [Joe] a décidé qu’il allait prendre quelques autoportraits du nouveau sauvetage », a poursuivi Schenley. « Il m’a envoyé trois photos, et sur la dernière, le petit Gregory avait sa tête penchée comme pour dire : ‘Vous m’avez sauvé la vie.’ »

Sur l’adorable photo, Gregory appuie sa patte sur l’épaule de Joe, la langue pendante, comme dans un véritable geste de contentement.

Schenley a partagé la réconfortante photo du « trajet de la liberté » sur Facebook, où elle a fait un tabac auprès de milliers d’amoureux des animaux, qui l’ont partagée plus de 11 000 fois à ce jour. « [Gregory] sait qu’il est entre de bonnes mains », a écrit Schenley. « Nous lui ferons retrouver la santé et lui donnerons tout l’amour qu’il mérite et un merveilleux avenir ! »

Les Kirk ont expliqué que Gregory serait traité par leur vétérinaire et ont demandé à leurs abonnés de prier pour la guérison du jeune chiot.

L’organisme HOUND, dont l’acronyme signifie Helping Overlooked, Unwanted, Neglected Dogs [Aider les chiens abandonnés, non désirés et négligés], a fait tout son possible pour trouver un foyer permanent à Gregory, le décrivant comme un chien « aimant et affectueux » qui « aime donner des câlins ». Grâce à l’adorable autoportrait du « trajet de la liberté » devenu viral, il ne fallut pas longtemps pour que la famille parfaite se présente.

Le 12 août 2018, Schenley en a fait l’annonce. « [Cela] n’aurait pas pu tomber mieux ! Tout le monde s’aime », a-t-il partagé. « Gregory adore son nouveau frère Beagle ‘Scooter’, sa soeur Beagle ‘Ginger’, et ses nouveaux maîtres ! »

« Merci beaucoup à la famille Thompson d’avoir choisi d’adopter », a publié Schenley, rappelant que l’adoption sauve vraiment des vies.

Ce qui s’avérait être la fin de la vie de Gregory est devenu un tout nouveau départ. « C’est pourquoi nous faisons ce que nous faisons », a déclaré Schenley au Today. « Lorsque nous sommes capables de sauver la vie de ces chiens dans le besoin, nous réalisons que tout ce travail en vaut vraiment la peine. »

« Leur appréciation et l’amour qu’ils redonnent sont étonnants. C’est le plus grand cadeau. »

RECOMMANDÉ