Un photographe capture une image extraordinaire de la Voie lactée en haute résolution qui a nécessité 12 ans d’exposition

Par Jenni Julander
24 avril 2021
Mis à jour: 9 mai 2021

Pendentif opalescent, la Voie lactée trace un chemin colossal dans le ciel nocturne. C’est la nébuleuse de notre galaxie qui, tout au long de l’histoire, a inspiré à l’humanité un sentiment d’émerveillement et de mystère.

C’est ce sentiment d’émerveillement que le photographe JP Metsavainio espérait capturer avec une image composite à longue exposition de la Voie lactée.

Mais il ne voulait pas n’importe quelle photo de la galaxie.

Le photographe voulait quelque chose d’extraordinaire.

Il a fallu à M. Metsavainio 1 250 heures d’exposition et près de 12 ans, comme l’indique son site Web, pour reproduire en haute résolution un vaste panorama céleste s’étendant sur des millions d’années-lumière.

(Avec l’aimable autorisation de J-P Metsavainio)

Le résultat final semble capturer une partie de cette merveille glorieuse.

« Je peux entendre de la musique dans cette composition », a déclaré le photographe à propos de son travail, « des sons aigus, des étincelles et des bulles sur la gauche jusqu’aux sons profonds et massifs à droite. »

La vaste mosaïque a été capturée à l’aide de la configuration de caméra télescopique hétéroclite de JP Metsavainio (composée d’une combinaison personnalisée d’Apogee Alta U16 et d’un objectif Tokina AT-x 300mm f2.8), qu’il a affectueusement surnommée « le monstre de Frankenstein », parmi d’autres configurations au fil des ans.

(Avec l’aimable autorisation de J-P Metsavainio)
(Avec l’aimable autorisation de J-P Metsavainio)
(Avec l’aimable autorisation de J-P Metsavainio)
(Avec l’aimable autorisation de J-P Metsavainio)

M. Metsavainio a expliqué que l’image composite finale, qui englobe 20 millions d’étoiles et 125 x 122 degrés de la Voie lactée, a été si longue à composer à cause de sa taille.

La mosaïque finale se compose de 234 images individuelles et mesure environ 100 000 pixels de large.

Le photographe dit avoir utilisé PhotoShop pour assembler la mosaïque avec très peu de retouches, en utilisant les étoiles comme marqueurs pour assembler les cadres.

(Avec l’aimable autorisation de J-P Metsavainio)
Une mosaïque de dix panneaux de la constellation de Céphée qui a nécessité un temps d’exposition total de 82 heures. (Avec l’aimable autorisation de J-P Metsavainio)
(Avec l’aimable autorisation de J-P Metsavainio)

Grâce à cet incroyable procédé, le photographe a capturé une image d’une richesse et d’une profondeur insondables.

La mosaïque montre une Voie lactée pleine de nuages arc-en-ciel, chaque centimètre étant une fenêtre sur des mondes que l’homme n’a jamais vus dans de telles couleurs.

« Je pense qu’il s’agit de la première image montrant la Voie lactée avec cette résolution et cette profondeur dans les trois canaux de couleur (H-a, S-II et O-III) », a-t-il déclaré.

L’œuvre à couper le souffle de M. Metsavainio révèle un nouveau niveau de profondeur du ciel nocturne, offrant une nouvelle inspiration aux amateurs d’étoiles du monde entier.

La caméra de Metsavainio, surnommée « le monstre de Frankenstein ». (Avec l’aimable autorisation de J-P Metsavainio)
Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ