Une photographe russe capture des scènes presque magiques d’interactions entre des humains et des animaux

Par Epoch Times
20 mai 2021
Mis à jour: 20 mai 2021

Anastasiya Dobrovolskaya, 30 ans, est une photographe basée à Moscou qui associe des êtres humains et des animaux dans ses photographies extraordinaires. Son travail explore les liens entre les humains, souvent des jeunes femmes, et les animaux à travers ses portraits oniriques, presque magiques.

Son hybride unique de sujets fait que son travail sort de l’ordinaire. Dans des décors féeriques, souvent des forêts ou des paysages enneigés, des modèles remarquables, possédant souvent des traits distinctifs, sont associés à des amitiés tout aussi remarquables avec les animaux.

Ces animaux vont des majestueux chevaux, chèvres et cerfs aux puissants ours, tigres, lamas, et même chauves-souris.

(Avec l’aimable autorisation de Anastasiya Dobrovolskaya)

En parcourant son incroyable book, on pourrait penser qu’elle compose ses images à l’aide d’effets spéciaux, mais les sujets sont entièrement réels, capturés par son objectif.

Anastasiya a commencé sa carrière en juillet 2018. Elle avait déjà tenté à trois reprises de faire décoller son travail de photographe, mais sans succès. Puis elle a reçu une invitation d’une femme qui avait besoin d’une séance photo avec un coq et un miniporc.

Bien que l’artiste n’eût aucune expérience de la photographie de personnes et d’animaux ensemble, elle a relevé le défi et s’est rendue à la séance.

(Avec l’aimable autorisation de Anastasiya Dobrovolskaya)

Pendant la séance, elle ne savait même pas comment manipuler les animaux, car c’était sa première fois.

« Le coq, doit-il être sur le sol ? Ou dois-je le mettre sur la barrière ? Le cochon s’est soudainement endormi », a raconté Anastasiya à Enchanted Living. « La seule chose que je savais, c’est que je voulais que ces photos ressemblent à celles de la mode. »

Les photos se sont révélées merveilleuses et ont été reconnues lors du concours international de photographie 35AWARDS en 2018.

(Avec l’aimable autorisation de Anastasiya Dobrovolskaya)

La première expérience ayant été un succès, elle est tombée sous le charme de ce créneau. En l’espace d’une semaine, elle a réalisé des séances supplémentaires avec un hibou et un cheval, certaines des photos devenant virales en ligne.

Le buzz l’a motivée à quitter son emploi et à se concentrer sur la photographie animalière commerciale.

« Dans mon travail, je veux montrer la beauté des animaux et leur ressemblance avec les gens », écrit Anastasiya sur son site web. « J’essaie de trouver des points communs entre les gens et les animaux afin que les animaux soient davantage respectés par les gens. »

(Avec l’aimable autorisation de Anastasiya Dobrovolskaya)

Elle ajoute que ses photos mettent en valeur la beauté des êtres humains – en particulier si leur apparence ne correspond pas au moule sociétal prédéfini.

Anastasiya a réalisé de nombreuses séances de photos avec des animaux domestiques. Certaines photos sont particulièrement remarquables à ses yeux.

Anastasiya a raconté comment elle a réalisé une séance de photos avec Stepan, un modèle d’ours de 27 ans, très recherché, qui a été sauvé alors qu’il était un ourson et élevé par des humains.

« Ce fut une expérience merveilleuse grâce à laquelle nous avons pu réaliser des photos étonnantes », a déclaré Anastasiya.

(Avec l’aimable autorisation de Anastasiya Dobrovolskaya)

« Stepan est l’ours le plus mignon du monde ; très affectueux et délicat. Son histoire est un exemple de l’amour infini qui peut exister entre une personne et un animal. »

La séance photo avec Stepan a été inspirée par l’affection dont Anastasiya a été témoin entre l’ours et ses maîtres.

« J’aimerais que tous les gens traitent leurs animaux de compagnie comme la famille de Stepan l’a fait », a-t-elle déclaré.

Elle a également réalisé un shooting avec un porc-épic albinos aux côtés d’une jeune femme aux traits tout aussi clairs et extraordinaires.

(Avec l’aimable autorisation de Anastasiya Dobrovolskaya)

« Je n’avais jamais vu de porc-épic auparavant et je ne savais rien d’eux, alors j’ai été vraiment surprise de voir à quel point ils sont extraordinaires », a-t-elle confié à Enchanted Living.

« Il ressemblait à un animal qui vit au fond de l’océan, mais qui criait comme un coq très grincheux. »

Le plus grand défi dans ce travail, dit-elle, a peut-être été de gérer cette « diva » épineuse l’occasion de sa rencontre avec l’objectif, l’animal affichant un tempérament moins que coopératif pendant la séance.

(Avec l’aimable autorisation de Anastasiya Dobrovolskaya)

« Vous ne pouvez rien y faire. Le seul moyen de s’en sortir est de reporter le rendez-vous », explique le photographe. « La bonne nouvelle, c’est que cela n’arrive que très rarement, car habituellement un morceau de nourriture savoureuse est un bon compromis. »

Elle offre des conseils aux artistes qui pourraient être intéressés à poursuivre son créneau. Par exemple, les chiens, dit-elle, ont un très bon odorat et la présence d’un chat dans le studio avant la séance photo pourrait tout gâcher.

« Les corbeaux sont des fashionistas et ils aiment tout ce qui brille. Il est préférable de pas porter de boucles d’oreilles brillantes pour une séance photo ou être prêt à sortir sans elles », a-t-elle ajouté.

(Avec l’aimable autorisation de Anastasiya Dobrovolskaya)
(Avec l’aimable autorisation de Anastasiya Dobrovolskaya)
(Avec l’aimable autorisation de Anastasiya Dobrovolskaya)
(Avec l’aimable autorisation de Anastasiya Dobrovolskaya)
(Avec l’aimable autorisation de Anastasiya Dobrovolskaya)
(Avec l’aimable autorisation de Anastasiya Dobrovolskaya)
(Avec l’aimable autorisation de Anastasiya Dobrovolskaya)
(Avec l’aimable autorisation de Anastasiya Dobrovolskaya)
(Avec l’aimable autorisation de Anastasiya Dobrovolskaya)
(Avec l’aimable autorisation de Anastasiya Dobrovolskaya)
(Avec l’aimable autorisation de Anastasiya Dobrovolskaya)
Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ