Photos : une artiste de la miniature crée des bijoux à porter et des mondes féeriques qui mettent en scène la faune et la flore

Par Louise Bevan
10 septembre 2021
Mis à jour: 10 septembre 2021

Une artiste californienne tisse toute une magie de contes de fées avec ses scènes d’animaux sauvages miniatures, présentées sous forme de bijoux à porter, d’ornements et même de tasses de thé.

Depuis son enfance, Alexis Savopoulos, 25 ans, est fascinée par « tout ce qui est petit ». Aujourd’hui, près de l’océan dans le comté d’Orange, elle travaille dans un studio à domicile.

« Je suis au comble du bonheur, absorbée dans les subtilités de la nature, telles que les micro-mondes du lichen et de la mousse, ou les ailes d’un insecte, ou la rosée sur une toile d’araignée », a déclaré Alexis à Epoch Times par courriel. « C’est là que je peux donner libre cours à mon imagination. »

(Avec l’aimable autorisation d’Alexis Savopoulos)
(Avec l’aimable autorisation d’Alexis Savopoulos)

Le parcours artistique d’Alexis a pris son envol en 2012 par l’ouverture d’une petite entreprise de fabrication de bijoux, pour finalement passer à la peinture et à la sculpture plusieurs années plus tard. La jeune artiste a minutieusement mélangé ces trois médiums avec lesquels elle est « intimement familière », et c’est ainsi que sa collection d’œuvres d’art miniatures aux allures de contes de fées, Meadow & Fawn, est née.

« De petits moments passés dans mon jardin ou en randonnée dans les bois ont, au fil du temps, suscité le désir de créer de petits mondes souvent issus de ma propre imagination, souvent fantaisiste, par le biais de la sculpture et de la peinture », explique-t-elle.

Spontanément, une idée de sculpture lui vient, qu’elle soit dans la nature ou dans son atelier. Saisissant son journal, elle entame un croquis rapide, avant de modeler les prémices à partir d’argile et de peinture.

(Avec l’aimable autorisation d’Alexis Savopoulos)
(Avec l’aimable autorisation d’Alexis Savopoulos)
(Avec l’aimable autorisation d’Alexis Savopoulos)

Alexis a mis en valeur les scènes de vie de la faune de diverses manières, notamment dans des boîtes antiques ou des petites vitrines, des cloches en verre, ou encore les a insérées dans des médaillons. Elle approfondit souvent les « histoires » en ajoutant des plantes en papier faites à la main, de la mousse ou du lichen secs, et des toiles de fond peintes.

Une sculpture peut prendre entre quelques jours et plusieurs semaines, selon sa taille. « Mes œuvres témoignent de mon admiration pour la douceur de la forêt et de ses habitants, précise Alexis, et, plus fréquemment ces derniers temps, pour les créatures sous-marines. »

Depuis qu’elle a appris à monter des scènes aquatiques en scellant ses créations dans des résines époxy, Alexis a également créé des pièces à base d’eau, comme un médaillon de baleines à bosse, mère et baleineau, et un cygne et ses cygneaux nageant dans une tasse à thé.

Elle partage régulièrement de nouvelles œuvres sur son compte Instagram.

(Avec l’aimable autorisation d’Alexis Savopoulos)
(Avec l’aimable autorisation d’Alexis Savopoulos)

Alexis se souvient avoir joué avec l’argile pour la première fois vers l’âge de 7 ans. Elle dit que son plus grand défi artistique est de sculpter des animaux en micro-miniatures complexes à partir d’argile ou de créer des plantes à partir de papier qui mesurent moins de 2,2 cm (moins d’un pouce). Certaines, s’exclame-t-elle, peuvent être « de la taille d’une fourmi ».

« On me demande souvent si je crée à la loupe », dit-elle. « Je sculpte avec mes doigts et l’aide précieuse d’outils de sculpture ou de pinces à épiler, ainsi qu’une sérieuse dose de patience, qui n’est pas toujours facile à trouver. »

Selon elle, « la passion et la patience » sont des éléments clés de son travail, mais passer du temps dans la nature ou regarder des documentaires sur la faune et la flore renforcent sa passion pour ce qu’elle fait ; il y a toujours quelque chose à apprendre du monde naturel.

Les encouragements quotidiens de sa famille et de ses amis, ainsi que de la communauté de l’artiste sur les médias sociaux, l’aident également à poursuivre son parcours dans l’art de la miniature. Alexis a lutté contre l’anxiété dans le passé, mais elle s’est rendu compte que son studio tranquille, le bruit des oiseaux et du vent dans les arbres, avec un livre audio en fond sonore constituent l’environnement le plus paisible pour créer son art.

(Avec l’aimable autorisation d’Alexis Savopoulos)
(Avec l’aimable autorisation d’Alexis Savopoulos)

« Je me pince encore quand je pense à la façon dont mes petites créations ont rassemblé une si grande communauté d’admirateurs », a déclaré Alexis. « Certains des collectionneurs qui exposent mes œuvres m’ont confié que le fait d’avoir mes sculptures ou mes peintures leur apporte un sentiment de calme et d’émerveillement. »

Pour Alexis, la plus grande satisfaction est de contribuer à renforcer les liens entre les gens et la faune.

« Dans une société qui s’éloigne de plus en plus de la nature pour se transformer en une société de plus en plus déconnectée et encline à la consommation, je trouve que le fait de renouer avec nos forêts et nos océans par le biais de petits paysages sauvages et enchanteurs nous aide à renforcer notre relation avec la nature, confie-t-elle, et nous incite à refaire surface [dans le monde] pour pouvoir l’aider en créant de petits effets d’entraînement [grâce à notre présence plus sereine]. »

Vous trouverez ci-dessous d’autres de ses œuvres d’art :

(Avec l’aimable autorisation d’Alexis Savopoulos)
(Avec l’aimable autorisation d’Alexis Savopoulos)
(Avec l’aimable autorisation d’Alexis Savopoulos)
(Avec l’aimable autorisation d’Alexis Savopoulos)
Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ