La pierre tombale d’un garçon de 5 ans est reprise par la compagnie avant d’être restaurée

19 avril 2019 Mis à jour: 19 avril 2019

Lorsque la famille d’un garçon de Caroline du Nord décédé d’un cancer l’année dernière a visité la tombe de l’enfant, ils n’ont trouvé qu’une dalle de contreplaqué et de la boue.

Le problème a finalement été résolu, mais la famille a parlé aux médias locaux pour avertir les autres.

La pierre tombale de Jake Leatherman, 5 ans, qui est décédé après avoir succombé à une leucémie, a été reprise, selon la chaîne télévisée locale de WCNC-TV.

Rétrospectivement, le révérend J.C. Shoaf, propriétaire de la compagnie de monuments funéraires, a déclaré : « C’était la mauvaise chose à faire. »

M. Shoaf a dit que lui et sa famille étaient engagés dans une bataille financière depuis des mois.

Selon le Charlotte Observer, citant la compagnie de M. Shoaf, la pierre tombale du garçon a depuis été restaurée sans frais pour la famille.

Mais M. Shoaf a dit que la famille avait d’abord commandé un monument plus petit, mais le lendemain, ils voulaient une amélioration. Selon WCNC, qui a vu la facture, la famille doit toujours plus de 900 $ à M. Shoaf pour la mise à niveau. Le solde n’a jamais été payé, a-t-il dit, ajoutant qu’il a envoyé plusieurs messages, fait des appels téléphoniques et envoyé des lettres par courrier à ces personnes.

« Vous devez payer vos factures, une entreprise ne peut pas continuer à donner des monuments funéraires, à donner des pierres tombales, à payer vos factures et rester en affaires », a-t-il dit.

M. Shoaf a ajouté qu’il souhaiterait ne jamais avoir retiré la pierre tombale, car l’histoire a depuis fait la une des journaux nationaux.

« Ça a été un supplice », a dit M. Shoaf à la chaîne de télévision. « On nous a menacés au téléphone, on nous a harcelés d’appels téléphoniques. »

« J’ai aussi perdu un enfant, je sais ce que c’est que de perdre un enfant », a-t-il ajouté.

Jake a fait la une des journaux nationaux lorsque des pilotes de la NASCAR, notamment Joey Logano, Matt DiBenedetto et Ryan Ellis, ont assisté à ses funérailles. Le garçon aurait été un fan de ce sport.

« Il l’a repris, comme s’il s’agissait d’une voiture », a dit sa mère Crystal Leatherman, lundi 16 octobre, à propos de la pierre tombale manquante. « Ceci est mon point le plus bas. »

« Incrédulité ? Colère ? Je ne sais pas comment le dire avec des mots », a ajouté Wayne Leatherman. « J’ai eu du mal à aller visiter la tombe de toute façon, mais maintenant il y a un trou là. C’est simplement injuste. »

En ce qui concerne l’amélioration de la pierre tombale, Wayne Leatherman a ajouté que l’entreprise n’a jamais informé sa famille des coûts supplémentaires.

M. Shoaf a fait une déclaration à WBTV au sujet de la restauration du monument.

« Nous renonçons à poursuivre la famille Leatherman pour toutes les dépenses encourues », a-t-il dit à WBTV.

« S’il y a des frais à payer au cimetière pour la faire réinstaller, nous paierons tous les frais (…) Rétrospectivement, c’était une grosse erreur de faire enlever la pierre tombale par le cimetière, nous le voyons maintenant, mais nous offrons à la famille nos condoléances et notre pardon (…) nous espérons qu’ils nous pardonneront. Cela a fait du mal à toutes les personnes concernées et nous espérons qu’elles ont le cœur à nous pardonner pour cela. Nos prières vont à la famille, et nous espérons pouvoir être amis plus tard. »

Femme « tirée » dans la tombe ?

Une femme qui visitait la tombe de ses parents à New York s’est enfoncée dans le lieu de sépulture, selon un procès.

Joanne Cullen s’est penchée pour fixer un arc sur une couronne placée sur la pierre tombale lorsqu’un gouffre s’est formé sous elle, selon les documents de la cour.

« Son avocat, Joseph Perrini », a déclaré au New York Post : « Elle est tombée en avant et s’est cognée la tête contre la pierre tombale. Elle s’est cassé une dent en conséquence. »

« Se faire aspirer dans la tombe de ses parents quand on leur rend visite par un après-midi frais de décembre avec le soleil conchant (…) c’est terrifiant et traumatisant », a déclaré l’avocat au journal.

Version originale

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec des amis et laissez-nous vos commentaires.

RECOMMANDÉ