Piratage : les données d’un million de cartes bancaires divulguées par un hacker, 40.000 Français concernés

Par Nathalie Dieul
6 août 2021
Mis à jour: 6 août 2021

Les données bancaires de plus d’un million de personnes, dont 40 000 Français et 40 000 Canadiens, ont été publiées gratuitement par un hacker sur le Darknet. L’information comprend les numéros de cartes bancaires avec la date de validité ainsi que d’autres renseignements personnels tels que les noms, adresses et mails de leur propriétaire.

Damien Bancal, un expert en cybersécurité, a découvert sur un forum un fichier inédit comprenant plus d’un million de données bancaires volées, rapporte France Info. Le pirate qui proposait ce fichier offrait cette liste gratuitement pour faire de la publicité pour sa « boutique » annonçant, à la vente cette fois-ci, 2,6 millions de cartes bancaires au coût unitaire de 6 dollars, soit environ 5 euros, explique l’expert dans le site Zatal.

Les données examinées par Damien Bancal comprennent « les 16 chiffres des cartes bancaires, les dates de validité, le CVV (le code inscrit derrière la carte bancaire), ainsi que l’adresse postale, l’adresse électronique, l’identité du propriétaire de la carte bancaire », précise-t-il, ainsi que, parfois, même « le téléphone ou encore l’adresse IP » du propriétaire.

Plus de 46 000 Français concernés

Les propriétaires des cartes proviennent de différents pays un peu partout dans le monde. Plus de 46 000 d’entre eux sont des Français et plus de 44 000 sont des Canadiens. 1 300 cartes belges se trouvaient aussi dans cette liste. Les informations ont été collectées en 2018 et 2019 et les carte seraient valides entre 2021 et 2027.

Les banques ont été averties et les clients concernés devraient être contactés si ce n’est déjà fait, précise CNews.

L’association de consommateurs Conso Banque recommande de ne jamais enregistrer ses coordonnées bancaires sur un site marchand lors d’un paiement en ligne. « La sécurisation des bases de données des sites marchands n’est pas vraiment assurée », assure Michel Guillaud, membre de cette association.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ