Un pit-bull battu et abandonné passe 10 ans dans un refuge, jusqu’à ce qu’un membre du personnel l’adopte

Par Louise Bevan
30 mars 2021
Mis à jour: 30 mars 2021

Les sauveteurs d’animaux ont d’abord trouvé la femelle pit-bull avec le museau lié, battue et les pattes attachées. Depuis, elle a passé près de dix ans dans un refuge pour animaux, mais récemment, le sort de la malheureuse s’est amélioré, car elle a trouvé le foyer permanent idéal.

Un bon samaritain du nom d’Ernie Moss a trouvé le pitbull, désormais appelé Tatiana, « presque gelé au sol », en janvier 2011, alors qu’il promenait ses chiens dans le Michigan, aux États-Unis.

« Le plus grand des deux boxers de M. et Mme Moss a commencé à tirer Ernie vers un fossé boisé », explique le refuge pour animaux Capital Area Humane Society (CAHS) dans un post Facebook, le 18 février. « En suivant la direction du chien, Ernie a remarqué un léger mouvement de tremblement sous une couverture, sous un arbre tombé. »

Epoch Times Photo
(Avec l’aimable autorisation du refuge pour animaux Mackenzie’s Animal Sanctuary)

Ernie a rapidement compris qu’il s’agissait d’un chien, en quelque sorte encore vivant. « La chaleur du corps de Tatiana avait fait fondre la neige en dessous, et étant donné le froid extrême, le sol avait commencé à regeler », a expliqué le CAHS, « ce qui immobilisait presque son corps au sol. »

La femme d’Ernie, Dawn, a appelé à l’aide. Le ruban électrique qui liait les pattes et le museau de Tatiana était trop épais pour être déchiré à mains nues, alors Ernie a couru chez lui pour aller chercher des outils.

« En moins d’une demi-heure, le CAHS était arrivé sur la scène inimaginable », poursuit le groupe. « Il a fallu presque tout ce temps à Ernie pour libérer les membres et la gueule de [Tatiana]. »

Avant même que Tatiana ne soit transférée dans une clinique vétérinaire locale, le groupe a pu constater qu’elle avait subi de graves contusions à la tête. Heureusement, les radiographies n’ont révélé aucune fracture du crâne ni aucune blessure grave à la poitrine et à l’estomac.

Epoch Times Photo
(Avec l’aimable autorisation du refuge pour animaux Mackenzie’s Animal Sanctuary)

Tatiana est restée au CAHS pendant 18 mois, où ses sauveteurs l’ont affectueusement surnommée « Croquette de patate » (Tater Tot) et « Patate » (Taters). Elle a ensuite été transférée au Mackenzie’s Animal Sanctuary à Lake Odessa, dans le Michigan, en 2012.

Dans une déclaration du refuge Mackenzie, partagée avec le magazine américain People, le refuge explique qu’ils ont consacré du temps à travailler sur l’agressivité de Tatiana envers les autres chiens et à établir la confiance. « Elle avait peur des gens, en particulier des hommes, ce qui était compréhensible compte tenu de ce qu’elle avait vécu », ont-ils expliqué.

La chienne, autrefois traumatisée, est finalement devenue la favorie du personnel et des bénévoles, mais le processus a pris des années. En tant que chienne âgée devant être le seul animal de compagnie d’un foyer, en raison de son passé, Tatiana a dû se battre pour trouver une famille adoptive.

Epoch Times Photo
(Avec l’aimable autorisation du refuge pour animaux Mackenzie’s Animal Sanctuary)

Après neuf longues années passées au refuge, une bénévole expérimentée du refuge Mackenzie, Michelle, est intervenue pour sauver la situation. Michelle a proposé d’accueillir Tatiana à plein temps, en permanence, aux côtés de son mari, et c’était la solution idéale.

« Après tout ce que Tatiana a vécu, elle va maintenant pouvoir passer ses vieux jours dans un foyer aimant », a déclaré le refuge.

Si Tatiana a trouvé le bonheur qu’elle mérite, le CAHS estime que la punition de son ancien agresseur n’est pas à la hauteur de son crime effroyable. « Son agresseur a été retrouvé », a publié le CAHS sur Facebook, « il a plaidé sans contestation pour un délit d’abandon d’animal, et n’a passé que 44 jours en prison sur les 93 jours de sa peine. »

Epoch Times Photo
(Avec l’aimable autorisation du refuge pour animaux Mackenzie’s Animal Sanctuary)

Il a également été condamné à payer 10 000 dollars (8 500€) d’amendes et de dédommagement au CAHS pour les 18 mois de réhabilitation de Tatiana, mais ils n’ont jamais reçu l’argent.

Malgré tout, à la fin, les membres du personnel se sont réjouis, déclarant que « l’amour gagne toujours ! ».

« C’est une chienne extraordinaire qui a parcouru un si long chemin et a touché le cœur de tant de gens », a écrit le CAHS, partageant l’histoire de Tatiana sur son site Web. « Tout notre personnel et nos bénévoles sont aux anges à l’idée que Tatiana connaisse enfin ce que c’est que d’être dans un foyer empreint d’amour ! »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ