Plancher-Bas : la commune offre des poules à ses habitants pour réduire leurs déchets

Par Emmanuelle Bourdy
12 janvier 2020
Mis à jour: 12 janvier 2020

A Plancher-Bas (Haute-Saône), dans un petit bourg d’à peine 2 000 âmes, la mairie a offert des poules à ses habitants. Une idée originale qui a pour but de réduire leur quantité de déchets.

Ce sont au total 280 poules qui ont été distribuées aux habitants de ce village. Chacune des 140 familles sont ainsi venues chercher leur gallinacé, ce samedi 10 janvier. Le maire de la commune, Luc Sengler, ne cache pas son étonnement, ainsi que le relate Franceinfo. « On pensait avoir une centaine de poules à livrer, on en a eu trois fois plus. On est assez étonnés de la réaction positive des habitants », explique-t-il.

C’est ainsi que Jérôme Blanchard, un des habitants du village, a emporté quatre poules chez lui. Il précise : « C’est pour avoir des oeufs et réduire nos déchets qu’on a pris ces poules ». « On avait déjà un compost, on va donner aux poules nos déchets de cuisine et cela fera des animaux pour les enfants, cela va leur ouvrir l’esprit », ajoute-t-il. Dans la famille Blanchard, un poulailler ainsi qu’un enclos extérieur ont été aménagés spécialement pour accueillir ces nouvelles habitantes.

Les poules, en plus de produire des œufs, sont effectivement très utiles pour diminuer la quantité de nos déchets. Une poule se nourrit en moyenne de 150 kilos de végétaux par an. Elle consomme aussi bien des épluchures que du pain rassis, des coquilles d’œufs, des restes de repas, de fruits ou de légumes gâtés.

Il est probable, au vu de ce franc succès, que l’opération soit renouvelée l’an prochain.

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ