Des plongeurs repèrent une deuxième méduse géante au large des côtes anglaises

Par Victor Westerkamp
22 juillet 2019 Mis à jour: 22 juillet 2019

D’après les biologistes, cette seconde observation d’une méduse géante à quelques jours d’intervalle sur les côtes de Cornouailles, dans le sud-ouest de l’Angleterre, pourrait être le prélude d’une invasion.

Will Hancock, 35 ans, et Dave Swiggs, 33 ans, de Fowley Shellfish Company, ont repéré une méduse géante flottant dans la baie de St Austell, mais on ne sait pas exactement depuis combien de temps elle était là.

Will avait plongé dans l’eau pour faire une petite inspection de ses parcs à moules, a-t-il dit à SWNS, a rapporté Cornwall Live.

« Je vais parfois dans l’eau pour observer notre site et, du coin de l’œil, j’ai vu quelque chose qui était plus grand que moi. »

« Cette méduse mesurait au moins 2,5 m de long et probablement 1,5 m de large. C’était la plus grosse méduse que j’aie jamais vu. »

« C’est probablement à cause de leur régime alimentaire, c’est pourquoi elles deviennent si grosse. Elles ont tellement de choses à se mettre sous la dent qu’elles ne cessent de devenir de plus en plus grosses. »

« Elles sont de plus en plus abondantes, maintenant les gens les attrapent même dans leurs chalutiers. On va en voir beaucoup plus, c’est sûr. »

Les zoologistes disent que le temps doux de l’été attire plus de méduses dans les eaux de surface plus chaudes où elles se nourrissent de zooplancton et d’autres petits poissons.

« Elle était énorme, on ne les voit pas souvent aussi grosses. Elles ont toujours été là, mais on ne les voit généralement pas si près de la surface », a déclaré Dave Swiggs.

« Nous avons vu plus de grosses méduses cette année, car le temps est devenu plus chaud, peut-être que le soleil a apporté de plus grosses méduses dans le Sud-Ouest », a-t-il ajouté.

L’écologiste marine Victoria Hobson a déclaré : « Il y en a beaucoup, il n’y en a pas qu’une ou deux. » « Je travaille sur les méduses rhizostoma pulmo depuis 2008 et nous en voyons davantage maintenant parce que l’eau est claire et plate. »

« Il y a aussi beaucoup de poissons-lune et elles les mangent. Les poissons lune aiment le climat plus chaud. »

Il s’agit de la deuxième rencontre avec ces créatures marines géantes dans les eaux britanniques en l’espace de quelques jours.

Dimanche dernier, une autre méduse géante a été repérée au sud de Falmouth :

Selon le site Dorset Wildlife Trust: « La piqûre de ces méduses n’est normalement pas nocive pour les humains, bien que si vous en trouvez une sur la plage, il vaut mieux ne pas la manipuler car elle peut encore piquer quand elle est morte ».

RECOMMANDÉ