La plus grande chute d’eau de l’Équateur a disparu

Par CNN
4 avril 2020
Mis à jour: 4 avril 2020

La plus grande chute d’eau de l’Équateur semble avoir disparu après qu’un gouffre a avalé une partie de sa source d’eau.

La chute d’eau de San Rafael, sur la rivière Coca, était une attraction touristique de premier plan pour le pays et, selon la NASA, attirait des dizaines de milliers de personnes chaque année. L’eau tombait de 45 mètres dans une ouverture en forme de cratère de l’autre côté.

Aujourd’hui, la chute emblématique a disparu, remplacée par trois ruisseaux, selon la NASA. Tout le tourisme vers le site a été fermé et il n’apparaît plus sur le site de voyage du pays. La chute d’eau a cessé de couler le 2 février dernier, selon l’Observatoire de la Terre de la NASA.

Les experts du ministère équatorien de l’environnement (MOE) pensent que l’événement s’est produit début février en amont, et a détourné le cours actuel de la rivière sous terre.

Peu de temps après, les techniciens du MOE ont déclaré avoir inspecté la chute d’eau et ont signalé « un possible sapement du trajet de la rivière, juste dans une chute avant la chute d’eau ».

Toutefois, ils n’ont pas pu déterminer une cause exacte à l’époque.

Il y a une certaine divergence quant à savoir s’il s’agit d’un phénomène naturel ou s’il est causé par la construction d’une centrale hydroélectrique sur la rivière.

Le ministère du Tourisme ne prévoit pas de reconstruire les chutes, a déclaré la NASA.

RECOMMANDÉ