Plusieurs employés du New York Times ont précédemment travaillé pour des médias contrôlés par le PCC selon un rapport

Par Isabel van Brugen
12 avril 2021
Mis à jour: 12 avril 2021

Plusieurs employés actuels du New York Times étaient auparavant employés par le journal de langue anglaise China Daily, contrôlé par le Parti communiste chinois (PCC), qui a payé ces dernières années des millions de dollars aux médias américains pour publier son contenu.

Parmi les employés actuels du New York Times qui ont travaillé pour le média d’État chinois figurent Jonah Kessel, directeur de la cinématographie au Times, Diarmuid McDermott, actuellement rédacteur en chef et concepteur au Times, et Alex Marshall, journaliste culturel européen, selon le National Pulse.

Dans des messages Twitter désormais supprimés, Jonah Kessel, qui a occupé le poste de directeur de la création du China Daily de juillet 2009 à novembre 2010, a écrit que travailler pour le PCC avait parfois ses « avantages ». Il a également mentionné qu’il était « excité » à l’idée de commencer ce rôle, qui consistait notamment à « redessiner » l’organe de propagande du PCC.

Il avait révélé dans plusieurs messages qu’il « travaillait pour » et « était payé par » les médias d’État chinois.

« Vous savez que vous travaillez pour la RPC[la République populaire de Chine] lorsque le premier mot qui vous vient à l’esprit lorsqu’on vous demande de décrire votre lieu de travail est ‘harmonieux’ #china », a écrit M. Kessel dans un message sur Twitter en novembre 2009.

Selon le profil LinkedIn et le site Web personnel de Diarmuid McDermott, il a travaillé comme rédacteur et concepteur pour le China Daily sur un poste basé à Hong Kong pendant 8 ans – de novembre 2012 à novembre de l’année dernière. Il a assumé le même type de fonction au NY Times l’année dernière, et est toujours basé à Hong Kong.

Il a réorganisé la publication « Asia Weekly » du China Daily, ce qui, selon son profil, impliquait « l’édition de textes, la réécriture de textes bruts, la conception de la mise en page et des graphiques, la recherche de nouvelles et d’images, le développement et le maintien d’une présence sur le Web sur plusieurs plateformes, la production de pages pour les imprimeurs de la région ».

Alex Marshall aurait été employé par China Daily en tant que rédacteur entre 2003 et 2004.

Epoch Times a contacté le NY Times pour obtenir des commentaires.

Pendant des années, le NY Times a cherché à élargir son accès au marché chinois et a accepté des millions de dollars de revenus publicitaires de la part d’entités médiatiques appartenant à l’État chinois.

Les dossiers du ministère américain de la Justice de l’année dernière montrent que le China Daily a versé près de 19 millions de dollars à des entreprises médiatiques américaines pour des dépenses de publicité et d’impression au cours des 4 dernières années.

Des suppléments payants avec une intention cachée pro-Pékin produits par ce média ont été publiés dans des journaux tels que le Washington Post et le Wall Street Journal.

Ce média contrôlé par le PCC a également versé 50 000 dollars au NY Times pour de la publicité, selon les dossiers du ministère de la Justice.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ