Sur le point d’être tués, des dauphins pris au piège se frottent les uns contre les autres dans un geste d’adieu

Par Julian Bertone
8 novembre 2019 Mis à jour: 10 novembre 2019

Avertissement : cet article contient des images et des descriptions explicites.

Les images d’une vidéo publiée ce lundi par le Dolphin Project sont choquantes à cause de leur cruauté et du fait qu’elles montrent la terreur d’un groupe de dauphins sur le point d’être abattus.

Les animaux viennent d’être capturés et sont encerclés par des filets dans un petit espace côtier de la baie de Taiji, au Japon. Après une chasse impitoyable, ceux qui sont encore vivants se frottent les uns contre les autres, couverts de blessures, en attendant leur heure.

La scène a été filmée par l’organisation américaine Dolphin Project le 10 septembre, dans le village japonais qui vit presque exclusivement de la chasse aux cétacés.

Selon un article du média en ligne La Vanguardia, le gouvernement japonais autorise les pêcheurs à capturer environ 1 700 dauphins par an entre les mois de septembre et janvier. La saison de la chasse ne fait que commencer cette année.

Le Dolphin Project a expliqué que l’on voit dans les images la matriarche du groupe consoler les membres de sa famille. Ils ont ajouté que le fait de se frotter les uns les autres est un geste d’adieu.

L’organisation a souligné que « jamais auparavant ils n’avaient documenté une chasse aussi brutale » comme celle qui a eu lieu à Taiji. Dans une tentative d’évasion, les dauphins juvéniles « se sont jetés contre les rochers [de la côte], ensanglantés, souffrant de coupures et épuisés », décrit une de leurs vidéos. « Ils sont assaillis par des bateaux qui essaient de les pousser hors de la plage. Beaucoup d’entre eux meurent au cours du processus. »

Les chasseurs les ont gardés enfermés toute la nuit, afin que le jour venu, les cétacés soient épuisés. Ils peuvent ainsi les tuer plus facilement. De ce groupe, huit animaux ont été emmenés en captivité et les autres ont été tués et suspendus à la proue d’un navire pour être commercialisés sur le champ.

La chasse annuelle aux dauphins à Taiji, également connue par beaucoup comme étant « le plus grand massacre de dauphins au monde », a reçu la condamnation internationale pour son niveau de cruauté.

La méthode utilisée par les pêcheurs est un système traditionnel inventé par la population locale dans lequel plusieurs bateaux coincent les dauphins et les confondent en créant un mur de bruit, ce qui élimine leur capacité de se localiser à travers l’écho et provoque des niveaux élevés de stress, les poussant ainsi vers la baie jusqu’à ce qu’ils soient attrapés dans les filets.

Une partie d’entre eux est ensuite séparée pour être destinée à des parcs aquatiques ou à la captivité, à l’intérieur et à l’extérieur du Japon, et les autres sont tués.

La viande issue de l’abattage continue d’être commercialisée pour la consommation, même après que l’Organisation mondiale de la santé a annoncé que celle-ci n’était pas recommandée comme nourriture en raison de sa teneur élevée en mercure.

RECOMMANDÉ