La police arrête 18 membres présumés d’un « réseau pédophile » en Australie

Par Jack Phillips
7 septembre 2020
Mis à jour: 7 septembre 2020

La police a arrêté 18 hommes dans toute l’Australie-Occidentale dans le cadre d’une opération visant à appréhender les prédateurs sexuels en ligne ciblant les jeunes filles.

Les membres du présumé réseau de prédateurs sont accusés d’avoir manipulé jusqu’à 140 adolescentes, dont certaines n’ont pas plus de 13 ans, sur Facebook et Instagram, ont déclaré les responsables, selon Perth Now. L’opération a été menée pendant des mois sous la surveillance du groupe de travail « Operation Timing Belt ».

Les 18 hommes étaient âgés de 18 à 41 ans et avaient commis 214 délits.

Le sergent inspecteur senior par intérim Matt Daly a déclaré à la presse que les hommes auraient contacté les filles pour finalement abuser d’elles.

Au moins 18 personnes accusées ont été arrêtées (Western Australia Police)

« La majorité des infractions sont des communications non physiques via des plateformes de médias sociaux populaires telles que Facebook et Instagram, et via des téléphones portables », a-t-il déclaré.

Brad Royce, le commissaire adjoint, a déclaré à News.com.au que les arrestations devraient servir d’avertissement pour les parents et les délinquants.

« Les téléphones portables et l’augmentation constante des plateformes de médias sociaux offrent aux délinquants de nouveaux moyens d’entrer en contact avec les jeunes afin de commettre des crimes, et nous travaillons dur pour réprimer ce comportement », a également déclaré le sergent Daly.

La police a saisi du matériel informatique comme preuve en plus des arrestations (West Australia Police)

« Ce sont des hommes adultes, pour la plupart, qui ne sont pas beaucoup plus âgés (que les filles) », a-t-il déclaré. « Mais ils sont assez vieux pour en savoir plus. »

M. Royce a déclaré qu’il pense que certains des suspects ont travaillé ensemble.

« La préparation est généralement planifiée, soigneuse et prend un certain temps », a-t-il déclaré.

FOCUS SUR LA CHINE – Un porte-parole chinois sous le feu des critiques

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ