La police trouve 78 chats malades et négligés et des chatons morts dans une propriété – un couple est accusé de cruauté envers les animaux

Par Louise Bevan
3 septembre 2020
Mis à jour: 3 septembre 2020

Aux États-Unis, un grand nombre de chats malades et négligés ont maintenant besoin d’un nouveau foyer d’adoption après avoir été sauvés de conditions cruelles à Sedalia, dans l’État du Missouri.

La police s’est rendue dans une petite maison le 26 août à la suite d’un appel anonyme suggérant que les résidents gardaient un grand nombre d’animaux, rapporte KOLR. Les policiers ont arrêté un homme et une femme accusés de cruauté envers les animaux et ont sorti 78 chats de la propriété de 87 mètres carrés, dont beaucoup souffraient de maladies respiratoires.

En outre, un certain nombre de chatons décédés ont été retrouvés dans des sacs à l’intérieur de la propriété.

(Illustration – RJ22/Shutterstock)

L’opération a été menée par la police de Sedalia avec l’aide du refuge pour animaux de Sedalia, des pompiers locaux ainsi que d’organisations vétérinaires et de protection des animaux basées dans le Missouri, rapporte la station de télévision KCTV-5.

« À la fin de la journée, les individus ont été incarcérés, mais nous sommes plus inquiets du sort des animaux qui vivaient là », a déclaré le détective Davis Mittlehauser. S’assurer que les chats connaissent tous un « bon dénouement » en trouvant des foyers d’adoption sécuritaires et bienveillants est « l’enjeu principal », a-t-il ajouté.

Beaucoup de chats, comme le précise le rapport de police, avaient un besoin urgent de soins médicaux. Certains, bien que traités par une équipe de vétérinaires du refuge, sont morts des suites de leur maladie. « [Une] fouille à l’extérieur de la résidence, poursuit le rapport, a permis de découvrir qu’environ 27 chats décédés étaient enterrés à plusieurs endroits dans la cour arrière. »

Une vingtaine des chats enterrés ont été identifiés comme des chatons.

Les deux individus arrêtés ont été identifiés comme étant Ferdinand M. Bucayan, 37 ans, et Teodora Dalumpines, 57 ans. Les deux suspects sont détenus à la prison du comté de Pettis et font face à de multiples accusations de mauvais traitements et de négligence envers les animaux.

Les 78 félins sauvés, comprenant des chatons et des adultes, ont été pris en charge par le refuge pour animaux Sedalia pour être examinés, soignés, nourris et hydratés. Les chats seront ensuite transférés vers d’autres refuges pour être mis en adoption dès qu’ils se seront rétablis de leur expérience traumatisante.

(Illustration – vnlit/Shutterstock)

Le refuge Sedalia a partagé sur Facebook les photos de deux des animaux sauvés, un rouquin à poils longs et un chaton calicot, deux jours après avoir été retirés de la propriété. « Auparavant connus sous les noms de 041 et 023, ils ont été nommés Merlot et Sonando », ont partagé les membres du personnel.

« Nous avons reçu de nombreux appels concernant l’adoption de chats issus de cette situation particulière », ont-ils ajouté. « Ces chatons seront soignés et devront s’être complètement rétablis avant d’être mis en adoption. »

Le refuge pour animaux Sedalia, dont les services dépendent entièrement de dons, a rappelé à ses clients qu’une myriade de chats, de chatons et de chiens méritants de leur organisation attendent actuellement un foyer d’adoption permanent. « Si vous voulez aider spécifiquement les chats [récemment secourus] de cette situation particulière, ont précisé les employés, veuillez s’il vous plaît envisager de faire des dons pour financer leurs traitements médicaux. »

Heureusement, Merlot, Sonando et leurs confrères et consœurs survivants ont maintenant la chance de se rétablir dans un environnement sécuritaire et d’entrevoir un avenir meilleur et plus brillant.

FOCUS SUR LA CHINE – Des manifestations à grande échelle éclatent en Mongolie-Intérieure

Le saviez-vous ? 

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ