Le conjoint de la préfète d’Eure-et-Loir interpellé ivre et drogué après un accident et une course-poursuite avec la police

Par Léonard Plantain
17 janvier 2021
Mis à jour: 17 janvier 2021

Les faits se sont produits le 17 novembre dernier, mais ont été révélés par L’Écho républicain cette semaine : un policier affecté à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), qui est également le conjoint de la préfète d’Eure-et-Loir, a été interpellé après un accident de la circulation et une course-poursuite avec les forces de l’ordre.

C’est une affaire qui ne s’est pas passée très bien : au volant d’une voiture de la préfecture d’Eure-et-Loir, un policier de la DGSI est accusé d’avoir provoqué un accident à Neuilly-sur-Seine dans lequel des personnes auraient été blessées.

Ce dernier a également pris la fuite et a traversé plusieurs communes avec la police derrière lui, avant d’être interpellé à Rueil-Malmaison, ivre et drogué au volant.

Placé en garde à vue, le policier a été déféré au tribunal de Nanterre. Le parquet a précisé que le mis en cause était également poursuivi pour « conduite en ayant fait l’usage de stupéfiants, mise en danger par violation manifestement délibérée, et défaut de maîtrise », relate Actu 17.

Autre détail, l’homme se trouve être aussi le compagnon de la préfète d’Eure-et-Loir, Fadela Benrabia.

Interrogée par le quotidien, Fadela Benrabia a déclaré qu’elle était « profondément désolée de cette affaire » et qu’elle paierait de sa poche « les frais liés aux dégâts matériels ».

Pour la suite, en attendant d’être convoqué devant la justice le 4 mai prochain à pour être jugé. L’homme a été placé sous contrôle judiciaire et a interdiction de prendre le volant. Le départ de Fadela Benrabia a également été acté en Conseil des ministres le 6 janvier dernier. Elle avait été nommée préfète d’Eure-et-Loir le 30 octobre 2019.

Élections américaines – Impeachment contre Biden ?


Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ