Un policier sent quelque chose d’«étrange» quand son partenaire, un chien policier, refuse de s’asseoir – alors il a 2 solutions

25 janvier 2019 Mis à jour: 11 juillet 2019

Un policier a été accablé par la possibilité de perdre son chien policier lorsque le chien a reçu un diagnostic de trouble génétique. Cependant, l’abandonner était la dernière chose qu’il pouvait faire. Déterminé à rester avec son fidèle compagnon, il a demandé de l’aide en ligne.

Matt Suster, agent de police des hôpitaux universitaires de Cleveland, Ohio, a rencontré son chien partenaire, Général, il y a environ deux ans, et ils ont noué des liens étroits depuis.

Cet été, Matt était confronté à un dilemme après avoir remarqué quelque chose d’étrange avec Général.

« Je lui ai dit de s’asseoir, et il a commencé à s’asseoir, mais il s’est arrêté », a dit Matt à Fox 8. « C’est inhabituel parce qu’il fait d’habitude ce que je lui demande. Alors on est allés dans la voiture, il a sauté dans la voiture et il a gémi. J’ai su alors que quelque chose n’allait pas. Il était souffrant. »

Matt a emmené Général chez le vétérinaire. Plus tard, une IRM a déterminé que son partenaire souffrait d’une sténose lombo-sacrée, un trouble génétique qui entraîne un rétrécissement du canal vertébral, ce qui provoque un pincement des nerfs dans son dos.

En raison de la maladie, Général a été contraint de prendre une retraite anticipée. « On nous a pratiquement dit qu’il ne pouvait plus travailler », dit Matt.

Matt était anéanti. Il lui restait un choix difficile à faire entre 2 solutions.

Il pourrait soit rendre le chien policier, soit payer 5 000 $ (4 400 €) de sa poche pour le garder. Et si Général était rendu, il serait soit relogé, soit abattu.

C’était inimaginable pour Matt de se séparer de Général, un chien qu’il avait appris à aimer.

« C’est probablement le pire sentiment que j’aie jamais ressenti. Il n’y a rien de tel que de perdre son partenaire », dit-il. « C’est un peu comme essayer d’abandonner un de vos enfants. Ça n’arrivera pas. »

L’abandonner était la dernière chose que Matt ferait. Il n’allait pas tourner le dos à son fidèle partenaire.

Matt a ensuite créé une page GoFundMe avec un message sincère pour recueillir les 5 000 $ nécessaires pour garder son chien malade.

Dans son post GoFundMe, il a expliqué : « Général n’est pas seulement mon partenaire, il fait maintenant partie de ma famille. À ce stade, Général et moi avons formé un lien indescriptible et je ne peux pas imaginer le laisser partir. »

En 26 jours, 213 personnes ont fait un don total de 7 460 $ (6562 €), dépassant ainsi l’objectif de Matt.

« On ne s’est jamais senti aussi bien en donnant », a écrit une personne qui a fait un don. « Porte-toi bien, Général. »

Grâce à la générosité de tous les donateurs, Matt a pu garder Général. Les fonds supplémentaires qu’il a reçus serviront à aider d’autres chiens policiers retraités. « J’aimerais aider d’autres chiens policiers à la retraite », dit-il.

C’est génial d’avoir une fin heureuse comme celle-ci : Matt et Général vont pouvoir rester ensemble ! Nous espérons que Général pourra profiter de sa retraite – et de nombreux câlins – il a travaillé dur pour les obtenir.

Regardez la vidéo :

Version originale

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires.

VIDÉO RECOMMANDÉE :

Le Safari Park Zoo, ou « zoo de l’enfer », en Albanie, a enfin fermé ses portes

RECOMMANDÉ