Policier tué sur les Champs-Élysées en 2017 : quatre personnes renvoyées aux assises

Par Epoch Times avec AFP
28 octobre 2020
Mis à jour: 30 octobre 2020

Elles sont accusées d’avoir fourni un fusil d’assaut au djihadiste qui a assassiné le policier Xavier Jugelé sur les Champs-Élysées le 20 avril 2017.

Quatre personnes ont été renvoyées devant la cour d’assises spéciale de Paris, pour leur rôle dans la fourniture d’un fusil d’assaut au jihadiste qui a tué le policier Xavier Jugelé sur les Champs-Élysées le 20 avril 2017, a-t-on appris le 28 octobre de source judiciaire.

Trois jours avant le premier tour de l’élection présidentielle de 2017, Karim Cheurfi, un Français de 39 ans au lourd passé judiciaire, avait attaqué un car de police sur l’avenue des Champs-Élysées à Paris, tuant par balles Xavier Jugelé et blessant deux autres policiers, avant d’être abattu. M. Jugelé était au volant d’un fourgon garé le long de l’avenue.

L’État islamique (EI) avait très rapidement revendiqué l’attaque intervenue sur l’une des artères les plus touristiques de la capitale. Karim Cheurfi, déjà condamné pour tentatives de meurtres sur des policiers, n’avait pas présenté de signes de radicalisation islamiste en prison. Un message manuscrit défendant la cause de l’EI avait toutefois été retrouvé sur un papier près de son corps.

Un accusé renvoyé aux assises pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle »

Le 12 octobre dernier, les juges d’instruction antiterroristes ont donc ordonné le renvoi aux assises de Nourredine A., âgé de 30 ans, pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle ». Ils ont en revanche oublié cette qualification pour les trois autres accusés, renvoyés uniquement « pour infraction à la législation sur les armes », et aucune circonstance aggravante de terrorisme n’a été retenue à leur encontre, selon cette source, alors que l’ADN de deux d’entre eux avait été relevé sur le fusil.

En 2017, Nourredine A. avait été mis en examen initialement pour « complicité » de l’attentat, soupçonné d’avoir acheté la moto de Karim Cheurfi contre le fusil, selon une source proche de l’enquête à l’époque.

Xavier Jugelé avait été fait Chevalier de la Légion d’honneur à titre posthume.

Focus sur la Chine – Corruption : 390 000 fonctionnaires sanctionnés

Le saviez-vous ? 


Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ