Des policiers arrêtent un père conduisant en état d’ébriété et nourrissent les 3 enfants affamés qui se trouvent dans la voiture

Par EMG Inspired Staff
9 octobre 2019 Mis à jour: 9 octobre 2019

Dans l’exercice de leurs fonctions, les policiers font face à de nombreux défis, y compris des exigences inattendues.

Dans ce cas-ci, il était nécessaire que les policiers fassent preuve de gentillesse à l’égard des enfants et qu’ils fassent preuve de fermeté à l’égard de leur père en état d’ébriété.

Les officiers de police du comté de Bernalillo, au Nouveau-Mexique, étaient en service vers minuit le lundi 8 février 2016, lorsqu’un véhicule faisant une embardée a attiré leur attention. Les policiers Roger Garcia et Sam Rodriguez ont arrêté la voiture et ont été confrontés à un homme en état d’ébriété. Jeffrey Salas, âgé de 24 ans, était sous l’influence de l’alcool.

La triste et bouleversante réalité était qu’il y avait trois jeunes enfants avec lui dans le véhicule. Un enfant de 5 ans, un de 2 ans et un bébé de 2 mois. L’enfant de 2 mois était dans un siège d’auto non bouclé.

Pour revenir au père, le policier Rodriguez a confié à KOAT : « Nous avons dû l’éloigner de la vue des enfants. La dernière chose que nous voulions faire était d’exposer ces enfants à une rencontre négative de la police avec leur père. »

« Ce qui m’a le plus attristé c’est lorsque nous leur avons demandé quand ils avaient mangé pour la dernière fois et qu’ils ne s’en souvenaient pas », a dit le policier Garcia à CNN News.

Le policier Garcia a alors mélangé une formule pour nourrissons sous une lampe de poche, tandis que le policier Rodriguez a enveloppé le nourrisson dans une couverture qu’il avait reçue de son église et l’a fait mangé.

« Une équipe de policiers en uniforme en train de préparer une bouteille de lait sur le bord de la route. Nous avions une bouteille d’eau froide et nous avons essayé d’utiliser le chauffage de l’auto pour réchauffer l’eau », a dit le policier Rodriguez.

« J’ai toujours fait du baby-sitting dans mon enfance, mais je ne l’avais jamais fait avec une arme à feu à la ceinture dans le siège du passager d’une voiture de patrouille avec un fusil à côté de moi », a-t-il poursuivi.

Trois autres policiers sont arrivés pour aider. L’un d’eux a aidé à changer la couche souillée du nourrisson et les autres sont allés au McDonald acheter à manger aux enfants.

« C’était vraiment difficile d’être professionnel quand on a des opinions aussi fermes sur la moralité de la situation. Nous avons vraiment essayé de rester calmes pour le bien-être des enfants. Nous avons essayé d’être joyeux avec eux et de leur donner un sentiment de sécurité », a ajouté le policier Rodriguez.

La photo du service de police du comté de Bernalillo montrant des policiers s’occupant du nourrisson a reçu des éloges de la part de nombreux utilisateurs des médias sociaux.

Un utilisateur a écrit : « Très joli !!!! Merci pour tout l’amour inconditionnel et la gentillesse de ces policiers envoyés du ciel. »

Tandis qu’un autre utilisateur sympathique écrivait : « Que Dieu vous bénisse. Vous avez fait preuve de professionnalisme et de compassion, et vous avez fait le travail difficile qui s’imposait. Je prie pour que les enfants puissent grandir en bonne santé physique et mentale et pour que le père puisse surmonter sa dépendance et devenir le père qu’il doit être. »

« Prendre soin des citoyens de tous les âges ! », a ajouté un troisième.

Le policier Rodriguez n’est pas encore père, mais après avoir vu les photos lorsqu’il nourrissait le bébé, son épouse a dit : « Chéri, il est temps de fonder une famille. »

Jeffrey, le père ivre, a été arrêté. Plus tard dans la soirée, les enfants ont été confiés au ministère de l’Enfance, de la Jeunesse et de la Famille du Nouveau-Mexique.

Bien que cet incident se soit produit en 2016, ces hommes ont vraiment été au-delà de leur devoir pour s’occuper des enfants.

RECOMMANDÉ