Pologne: la ministre de l’Intérieur devient présidente de la Diète

Par Epoch Times avec AFP
9 août 2019 Mis à jour: 9 août 2019

La ministre polonaise de l’Intérieur Elzbieta Witek a démissionné vendredi et a été élue présidente de la chambre basse du Parlement, en remplacement de Marek Kuchcinski, forcé de quitter ses fonctions suite à un scandale lié à l’usage abusif d’avions gouvernementaux.

Le Premier ministre Mateusz Morawiecki a confié vendredi soir les responsabilités de ministre de l’Intérieur à Mariusz Kaminski, l’actuel coordonnateur des services secrets, et demandé au président de la République de l’y nommer officiellement, a annoncé le bureau de presse du chef de gouvernement.

Mme Witek, âgée de 61 ans, candidate du parti conservateur nationaliste Droit et Justice (PiS), au pouvoir en Pologne, a obtenu 245 voix sur 419 députés présents, contre 135 à sa principale rivale, Malgorzata Kidawa-Blonska, appuyée par le principal parti d’opposition, Plateforme Civique (PO, centriste).

Diplômée d’histoire de l’université de Wroclaw, ancienne directrice d’école primaire, membre du PiS depuis 2001 et députée constamment réélue depuis 2005, elle avait été porte-parole de son parti, puis ministre sans portefeuille dans les cabinets de Beata Szydlo puis de Mateusz Morawiecki, formés après la victoire électorale du PiS en 2015.

Le 4 juin dernier, à l’occasion du dernier remaniement gouvernemental, à la suite des élections européennes, elle avait été nommée ministre de l’Intérieur.

Dans sa première intervention après son élection – précédée d’un bref débat marqué par de violentes attaques de l’opposition contre le PiS, elle a appelé les parlementaires à modérer leur agressivité verbale pendant les deux mois qui les séparent des prochaines élections législatives, fixées au 13 octobre prochain.

RECOMMANDÉ