Port du masque dès 6 ans : un collectif d’avocats dépose une plainte pénale devant le procureur de la République de Paris

Par Suzanne Durand
21 novembre 2020
Mis à jour: 21 novembre 2020

Le port du masque a été imposé le 29 octobre dernier dans les écoles élémentaires par le gouvernement. Interpellé par de nombreux parents en détresse, le collectif d’avocats RÉACTION19 a déposé le 20 novembre une plainte pénale devant le procureur de la République de Paris contre le port du masque dès l’âge de 6 ans à l’école. 

Depuis l’entrée en vigueur du décret n° 2020-1310 du 29 octobre, de nombreux parents d’élèves ont contacté l’association RÉACTION19 pour les effets néfastes du port du masque aux enfants, et les agissements violents des directeurs et référents d’écoles.

Pour Me Carlo Alberto Brusa, président de l’association RÉACTION19, c’est une atteinte « très grave » aux droits de l’enfant.

« L’élément le plus important aujourd’hui, c’est le choix qu’a fait le gouvernement d’imposer le masque aux enfants de 6 à 11 ans. Beaucoup de nos adhérents ont réagi, nous avons été alertés et nous avons pris à cœur leur défense. Aujourd’hui nous avons plusieurs situations. Nous avons des enfants scolarisés sans masque et un certain nombre d’écoles ont accepté cela. Ensuite, nous avons des enfants qui sont scolarisés avec un certificat médical de dispense du port du masque. Nous avons des enfants scolarisés sans masque mais qui sont écartés dans des locaux continus. Nous avons des enfants qui sont rejetés en dehors de l’école et nous avons des enfants qui ont été retirés par les parents pour ne pas être scolarisés avec le masque », explique Me Brusa par téléphone à Epoch Times.

« Nos enfants sont en train de souffrir »

« Pour cela nous avons pris la décision de déposer une plainte pénale devant le procureur de la République de Paris pour atteinte de mise en danger de la personne et non assistance à personne en péril et pour tromperie ». « Nos enfants sont en train de souffrir, il faut arrêter cela », déplore-t-il.

La France a ratifié la Convention relative aux droits de l’enfant

Le collectif précise qu’il est essentiel de se rappeler que, sur un plan international, la France a ratifié la Convention relative aux droits de l’enfant du 20 novembre 1989 qui prévoit « qu’il importe de préparer pleinement l’enfant a à avoir une vie individuelle dans la société, et de l’élever dans l’esprit des idéaux proclamés dans la Charte des Nations Unies, et en particulier dans un esprit de paix, de dignité, de tolérance, de liberté, d’égalité et de solidarité ».

Le Covid-19 s’est déclaré à Wuhan, en Chine, vers le mois de novembre 2019. Il s’est répandu dans le monde entier à cause du Parti communiste chinois (PCC) qui a tout fait pour le dissimuler.

Focus sur la Chine – Destruction de temples par le régime communiste

Le saviez-vous ? 


Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

 

 

RECOMMANDÉ