Il porte une femme handicapée sur son dos jusqu’au sommet du Mont Olympe à près de 3.000 mètres d’altitude

Par Nathalie Dieul
11 octobre 2020
Mis à jour: 11 octobre 2020

Lorsqu’une étudiante handicapée rêvant de voir la Grèce depuis son point le plus élevé rencontre un athlète au grand cœur, cela donne un exploit inspirant à la fois sportif et humain. Les deux complices grecs viennent de monter lundi 5 octobre à 2.917 mètres d’altitude sur le Mikitas, le sommet le plus élevé du mont Olympe.

Eleftheria Tosiou est une étudiante en biologie de 22 ans. Lorsqu’elle a rencontré l’athlète Marios Giannakou le mois dernier, elle lui a raconté son rêve, difficile à réaliser en raison de son handicap, de monter en haut du mont Olympe.

En tant que coureur de fond, Marios est un habitué des exploits sportifs. Il a par exemple parcouru 270 kilomètres dans le désert aux Émirats arabes unis et 150 kilomètres dans le froid glacial de l’Antarctique, rapporte CNews.

Le jeune homme a par ailleurs gravi le mont Olympe à 50 reprises, mais il a annoncé que la 51e serait la plus spéciale. Grâce à un sac à dos spécialement modifié pour l’occasion, il a porté Eleftheria jusqu’en haut du mont Mytikas, le plus haut sommet de l’Olympe.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Marios Giannakou (@marios_giannakou) le

« Pour moi, toutes les courses internationales, les médailles et les distinctions jusqu’à présent, ne signifient pas grand-chose par rapport à cet objectif », a déclaré l’athlète au média Greek reporter avant de se lancer.

L’expédition de dix personnes, incluant une équipe de soutien de huit membres, a duré plus de 10 heures. Ils sont d’abord arrivés dans un refuge à 2.400 mètres d’altitude où ils ont passé la nuit avant de repartir à 6 heures du matin.

C’est à 9 h 02 que les deux amis ont atteint leur objectif, le sommet du domaine de dieux de la mythologie grecque.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Marios Giannakou (@marios_giannakou) le

« Il n’y a rien de plus réel qu’un rêve », a posté Marios sur Instagram.

« Merci de m’avoir confié ta vie », a-t-il également écrit.

FOCUS SUR LA CHINE – Arrestation de la mère de la virologue Yan Limeng en Chine

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ